Ecoutez Radio Sputnik
    La modernisation commence avec les services communaux

    La modernisation commence avec les services communaux

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    La modernisation du pays commence par la résolution des problèmes quotidiens de ses habitants, notamment dans le domaine des services communaux.

    La modernisation du pays commence par la résolution des problèmes quotidiens de ses habitants, notamment dans le domaine des services communaux. Dmitri Medvedev a présidé mardi la réunion du Conseil d’Etat de la Fédération de Russie consacrée à ce sujet après avoir écouté en visioconférence les opinions exprimées par de simples Russes.

    La réforme des services communaux en Russie a débuté en 2004 avec l’adoption du Code du logement. C’est alors qu’ont été jetées les bases de nouvelles relations entre les propriétaires et des services communaux. Mais les difficultés étaient tellement grandes que la réforme a dû ralentir. Le président Dmitri Medvedev entend lui donner une nouvelle impulsion :

    « La plupart des plaintes – il faut le dire ouvertement – 90% de plaintes relèvent en fait de la compétence des autorités régionales et des collectivités locales. Ce sont elles qui doivent s’occuper de ces questions. Mais aujourd’hui j’y attire particulièrement votre attention pour que toutes les personnes qui en sont chargées au sein des organismes régionaux et des collectivités locales, donne la priorité à ces questions. Si moi, j’y consacre du temps, vous aussi devez vous en occuper ».

    Aujourd’hui le gouvernement est en train d’élaborer un nouveau programme fédéral. Son objectif est de commencer le financement par crédits du secteur ayant besoin de l’argent pour se rénover.

    Certains analystes font remarquer que ces propos du président ont montré que celui-ci avait décidé d’essayer à résoudre un problème difficile longtemps négligé par le pouvoir. Et qu’il a une ferme conviction que la situation doit être changée. On peut supposer que la réforme des services communaux tout aussi bien que la lutte contre la corruption marquera le point de départ à la modernisation de tout le pays, disent les analystes. Le président réformateur a choisi le sujet qui touche les intérêts de toute la société, a dit à la « Voix de la Russie » le co-président du Conseil de la stratégie nationale Iossif Diskine :

    « Le président développe de façon assez cohérente la conception de la modernisation. De mon point de vue, ce n’est pas qu’il se charge des choses les plus difficiles. C’est qu’il veut que la conception de la modernisation obtienne le soutien populaire. Le président sens qu’il y a une vraie demande sociale et y répond ».

    D’après les sondages, deux tiers de Russes considèrent que la réponse aux problèmes sociaux doit devenir une priorité pour le pouvoir.

    Lire aussi:

    Une cloche de 700 kg «s’est volatilisée» en Belgique
    Annulation de 300 M EUR aux collectivités: cap sur des économies substantielles?
    L’ambassadeur de l'UE à Kiev dévoile qui fait barrage aux réformes en Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik