Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    L'ex-président kirghiz est accusé de complicité de meurtre de masse

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    L'ancien président déchu du Kirghizistan, Kourmanbek Bakiev, est accusé de malversations et de complicité de meurtre de masse, a annoncé mardi un représentant de l'accusation dans le procès des ex-dignitaires kirghizes qui se déroule actuellement à Bichkek.

    L'ancien président déchu du Kirghizistan, Kourmanbek Bakiev, est accusé de malversations et de complicité de meurtre de masse, a annoncé mardi un représentant de l'accusation dans le procès des ex-dignitaires kirghizes qui se déroule actuellement à Bichkek.

    Le procès des anciens dirigeants du pays concerne 28 accusés, dont l'ancien président Bakiev et le premier ministre Oussenov, qui ont fuit le pays en raison du soulèvement populaire d'avril dernier et sont donc jugés par contumace.

    Kourmanbek Bakiev est accusé d'avoir donné l'ordre de tirer sur les manifestants réunis sur la place centrale de la capitale kirghize en avril 2010. La fusillade a fait 77 morts, dont deux mineurs.

    Le 7 avril 2010, une foule des manifestants a pris le contrôle du bâtiment du gouvernement kirghiz. L'assaut et de violents heurts entre l'opposition et la police ont fait près de 90 morts et 1.500 blessés. Suite à la prise du pouvoir par un gouvernement de coalition, composé des leaders des partis de l'opposition, le président Bakiev a fui le Kirghizstan est s'est réfugié en Biélorussie.

    Lire aussi:

    Poutine explique pourquoi la Russie dispose d'une base au Kirghizistan
    On vous présente le Jimi Hendrix de la musique traditionnelle kirghize
    Un contingent eurasien en Syrie?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik