Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Gazoducs ukrainiens: le consortium avec Moscou et Bruxelles "vital" selon Kiev

    Actualités
    URL courte
    0 1 0 0

    Le réseau de gazoducs ukrainiens pourrait tomber en désuétude si un consortium Ukraine-Russie-Europe chargé de le gérer n'est pas créé au cours des prochaines années, a déclaré mardi le premier ministre ukrainien Nikolaï Azarov au cours d'une interview télévisée.

    Le réseau de gazoducs ukrainiens pourrait tomber en désuétude si un consortium Ukraine-Russie-Europe chargé de le gérer n'est pas créé au cours des prochaines années, a déclaré mardi le premier ministre ukrainien Nikolaï Azarov au cours d'une interview télévisée.

    "Si nous ne réglons pas l'avenir de notre système de gazoducs de cette manière au cours des deux à trois prochaines années, l'Ukraine perdra tout simplement ce système: personne n'en aura besoin", a annoncé le premier ministre.

    Il a rappelé que l'idée du consortium trilatéral prévoyait des garanties de la part de l'Union européenne en tant que consommateur de gaz, de la Russie en tant que fournisseur et de l'Ukraine en tant que pays de transit.

    Le gouvernement ukrainien a à plusieurs reprises déclaré son intention de moderniser son réseau de gazoducs avec la participation de Moscou et Bruxelles et de créer un consortium trilatéral pour gérer ce système.

    Selon le gouvernement ukrainien, la modernisation du système gazoduc est un projet plus efficace et moins couteux que la construction du nouveau gazoduc South Stream, contournent l'Ukraine, auquel Kiev a appelé la Russie à renoncer. Les officiels russes ont fait savoir que la Russie était toujours intéressée par le réseau de gazoducs ukrainien, mais qu'elle n'allait n'abandonnerait pas la construction du nouveau gazoduc qui passera sous la mer Noire.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik