Ecoutez Radio Sputnik
    Berlin et Moscou solidaires sur l'opération militaire en Libye

    Berlin et Moscou solidaires sur l'opération militaire en Libye

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    L'évaluation allemande de l'opération militaire internationale en Libye est similaire à celle de Moscou, rapporte mercredi le ministère russe des Affaires étrangères.

    L'évaluation allemande de l'opération militaire internationale en Libye est similaire à celle de Moscou, rapporte mercredi le ministère russe des Affaires étrangères.

    Le représentant spécial du président russe pour le Proche-Orient et vice-ministre russe des Affaires étrangères, Alexandre Saltanov, s'est entretenu mercredi avec la directrice politique du ministère allemand des Affaires étrangères, Emily Haber.

    "La diplomate allemande a évoqué la similitude des approches et évaluations de Berlin et de Moscou concernant l'opération militaire visant à faire respecter la zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Libye", lit-on dans le communiqué que la diplomatie russe a publié à l'issue de cet entretien.

    Les interlocuteurs ont aussi "exposé l'avis unanime de la Russie et de l'Allemagne sur l'inadmissibilité de recourir à la force militaire contre les populations civiles et sur la nécessité à cette occasion de respecter à la lettre la résolution 1973 du Conseil de sécurité de l'Onu", précise le document.

    Le 17 mars dernier, le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté par 10 des 15 voix une résolution autorisant le recours à la force pour protéger la population libyenne des troupes du colonel Mouammar Kadhafi. La Russie et l'Allemagne figurent parmi les cinq membres du Conseil qui se sont abstenus lors du scrutin. Par ailleurs, Berlin a déclaré à maintes reprises son refus catégorique d'envoyer ses militaires en Libye.

    L'opération militaire contre le régime libyen sous le nom de code Aube de l'Odyssée a été lancée samedi 19 mars par une coalition composée des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne, de la France, de l'Italie, du Canada, de l'Espagne, de la Belgique et du Danemark.

    RIA Novosti

    Lire aussi:

    Conflit en Libye: La France tire en premier
    Cousin de Kadhafi: les partisans de la Jamahiriya prêts à revenir au pouvoir en Libye
    La Russie décidée à donner un coup de pouce au processus politique en Libye
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik