Ecoutez Radio Sputnik
    La lutte des docteurs ès sciences pour le poste de président

    La lutte des docteurs ès sciences pour le poste de président

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Les docteurs ès sciences luttent pour le pouvoir en Côte d'Ivoire. Le président en fonction Laurent Gbagbo est diplômé de la Sorbonne et docteur en histoire. Son rival Alassane Ouattara est docteur en économie et diplômé de l'Université de Pennsylvanie.

    Les docteurs ès sciences luttent pour le pouvoir en Côte d'Ivoire. Le président en fonction Laurent Gbagbo est diplômé de la Sorbonne et docteur en histoire. Son rival Alassane Ouattara est docteur en économie et diplômé de l'Université de Pennsylvanie. Mais les diplômes ne rendent pas l'affrontement entre les deux hommes moins sanglant, souligne le politologue Alexeï Makarkine.

    La guerre civile en Côte d'Ivoire a commencé il y a un an. La commission électorale a proclamé Alassane Ouattara vainqueur des présidentielles alors que le Conseil constitutionnel a fait de même mais au profit de Laurent Gbagbo. Ouattara est le candidat des territoires du nord et de la communauté musulmane. Gbagbo est chrétien et représente la partie sud du pays. Malgré les différences notables des programmes politiques des deux candidats, les deux sont représentatifs d'un nouveau type de politiques africains et sont des personnages peu ordinaires, dit le vice-président du Centre des technologies politiques Alexeï Makarkine :

    « On a une idée reçue sur un homme politique africain : il s'agirait d'une personne peu et souvent très sommairement éduquée. Mais aujourd'hui en Afrique, il y a tout une génération de politiques ayant suivi un cursus à l'Occident. Laurent Gbagbo était dans l'opposition et du temps de Félix Houphouët-Boigny, père fondateur de la Côte d'Ivoire, il prêchait le développement démocratique de son pays. Lorsque Houphouët-Boigny est décédé,  Gbagbo fut élu président. Il y a eu une tentative d'un coup d'Etat, les relations avec la France se sont détériorées. Cette personne a une énorme expérience politique. Et il ne veut pas quitter le poste de président ».

    Quant à Ouattara, il a fait ses études à l'Occident où il a également travaillé par la suite. Par conséquent, il lui a été facile d'obtenir le soutien des pays européens et des Etats-Unis, dit Alexeï Makarkine :

    « Alassane Ouattara a fait ses études aux Etats-Unis, il a occupé des hautes fonctions au sein du Fonds monétaire international. Dernièrement, il en était  directeur exécutif adjoint. Il a toujours eu de bonnes relations avec les Français surtout avec la droite qui est actuellement au pouvoir en la personne de Sarkozy. Il entretient des liens avec l'Amérique tissés grâce à des années de travail au sein du Fonds monétaire international ».

    Alassane Ouattara a actuellement plus de chances d'avoir le pouvoir que Gbagbo qui n'a plus ni de forces ni de moyens. La guerre sera bientôt terminée dès le sort de Gbagbo sera décidé, estime Alexeï Makarkine.

    En même temps, Ouattara n'est pas aimé par les gouvernements des autres pays africains, soulignent les experts. Il a une réputation d'« un homme de l'Occident ». Quant à l'intervention militaire des forces françaises et de l'OTAN qui soutiennent l'ancien fonctionnaire du FMI, elle est déjà qualifiée de nouvelle colonisation. Le temps montrera à quel point ces affirmations sont justifiées.

    Lire aussi:

    « Nous avons le droit d’être libres ! ». Entretien avec Nakouty Luyet (Partie 2)
    Des tirs nourris entendus dans les deux plus grandes villes de Côte d’Ivoire
    Maître Balan réveille les fantômes de Bouaké
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik