Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Séisme à Rome : la ville se fait peur

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Une légende urbaine qui prédit que Rome devrait être dévastée par un tremblement de terre mercredi 11 mai alimente les peurs et les débats sur internet et dans la ville, constatent les médias.

    Une légende urbaine qui prédit que Rome devrait être dévastée par un tremblement de terre mercredi 11 mai alimente les peurs et les débats sur internet et dans la ville, constatent les médias.

    Raffaele Bendandin, sismologue autodidacte mort en 1979, avait mis en lumière une théorie sur les séismes. Selon ses travaux, étudiés par des experts, l’homme aurait prédit un séisme à Rome ce mercredi.

    « Depuis, la Protection civile italienne est assaillie d'appels de personnes terrorisées et le Capitole, siège de la mairie, a dû mettre en place un numéro vert pour tranquilliser les citoyens », rapporte l’AFP.

    Rome se vide de ses romains : « Même si tous les élus locaux et régionaux ont exprimé leur sérénité, les gîtes ruraux des environs de Rome signalent une hausse de fréquentation singulière pour mercredi », a indiqué, à l’AFP, la principale organisation d'agriculteurs italiens, Coldiretti.

    De nombreux magasins ont fermés « pour inventaire, pour congés ou pour raisons de santé », rapporte l'agence italienne Ansa.

    Pour « pour exorciser les peurs collectives », le colloque « En attendant le tremblement de terre: connaître les tremblements de terre et en comprendre les effets pour apprendre à s'en protéger » a été organisé aujourd’hui à Rome par les doyens du département des Sciences de la Terre de l'Université de la Sapienza.

    Le 6 avril 2009, un tremblement de terre avait fait 308 morts à L’Aquila, une ville située à une centaine de kilomètres de Rome seulement.

    Lire aussi:

    Séisme à la frontière irano-irakienne: Téhéran déplore au moins 93 morts
    Selon Séoul, le séisme en Corée du Nord serait naturel
    Après le séisme du Sichuan, les sauveteurs russes offrent leur aide à la Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik