Ecoutez Radio Sputnik
    La Russie, nouveau médiateur de la crise en Libye

    La Russie, nouveau médiateur de la crise en Libye

    Photo: RIA Novosti
    Actualités
    URL courte
    0 0 0 0

    Le représentant spécial du président russe pour l’Afrique, Mikhaïl Marguelov, a achevé sa visite à Benghazi, le fief de l’opposition libyenne.

    Le représentant spécial du président russe pour l’Afrique, Mikhaïl Marguelov, a achevé sa visite à Benghazi, le fief de l’opposition libyenne.

    M. Marguelov s’est entretenu avec le président du Conseil national de transition Moustafa Mohamed Aboud al-Djeleil et le responsable du Conseil pour les affaires internationales Mahmoud Jibril. Mikhaïl Marguelov dira plus tard que les représentants du Conseil n’ont pas exprimé d’idées extrémistes, qu’ils ne sont intéressés que par le développement stable de la Libye unie et intègre.

    Le représentant spécial du président russe a également précisé qu’il avait parlé en détails des efforts entrepris par Moscou pour régler le conflit libyen :

    « En Libye, nous n’avons pas mis fin à nos relations avec Tripoli. Nous avons établi le contact avec Benghazi et sommes prêts à être intermédiaires dans l’établissement du dialogue politique interne en Libye. La Russie est intéressée à voir cet État autonome, uni, souverain, démocratique qui intégrera le monde arabe, intégrera l’Union africaine et deviendra membre à part entière de la communauté internationale. Aujourd’hui, les élites et la société libyennes sont éclatées. C’est comme si elles se trouvaient entre deux rives : il y a ceux qui regardent en direction de Benghazi, les autres qui se tournent plutôt vers Tripoli. La Russie voit sa mission en construction d’un pont entre les deux rives du fleuve qui sépare la société libyenne »

    Mikhaïl Marguelov a souligne que ses interlocuteurs de Benghazi avaient hautement apprécié la position de la Russie au sein de l’OTAN.  

    Lire aussi:

    Libération de Benghazi: «les plans de morcellement de la Libye compromis»
    Libye: libération de la ville de Benghazi des terroristes
    L’aéroport de Benghazi rouvert après 3 ans de guerre incessante
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik