Ecoutez Radio Sputnik
    Russie/Europe: Gorbatchev prône une coopération stratégique

    Russie/Europe: Gorbatchev prône une coopération stratégique

    Photo: EPA
    Actualités
    URL courte
    0 01

    Le dernier dirigeant de l'URSS Mikhaïl Gorbatchev a accordé une interview à Die Presse, quotidien autrichien de centre-droit, en exposant ses idées sur les relations entre la Russie et l'Europe et ses préférences quant au futur président russe.

    Commentant l'actuelle situation politique, l'ancien président soviétique a estimé que "les cinq  à six ans à venir seraient déterminants" pour la Russie où "il existe déjà deux camps polaires, dont l'un prône la modernisation, et l'autre cherche à se maintenir au pouvoir".

    Quoi qu'il en soit, si même "l'actuel président Medvedev ne se porte pas candidat à la présidence en 2012, cela ne tournera pas en catastrophe contrairement à de nombreuses.

    Il n'en reste pas moins qu'il importe lequel des camps l'emportera. Si Medvedev se met à la tête du camp réformateur, il aura besoin de beaucoup de force et de soutien", a signalé M.Gorbatchev.

    Selon lui, les relations entre la Russie, les Etats-Unis et l'Union européenne sont loin d'être parfaites, tous les pays de l'Europe orientale aspirent à intégrer au plus vite l'UE, alors que "l'élargissement rapide de la zone euro a engendré bien des problèmes".

    S'adressant aux pays de l'Europe centrale, M.Gorbatchev les a appelés à ne pas rejeter la responsabilité de tous leurs problèmes à la Russie qui les avaient délivrés du nazisme, les avaient soutenus financièrement pendant de longues années et était toujours prête à une coopération économique avec eux.

    "Et en réponse nous recevons un bouclier antimissile. On nous rassure qu'il ne servira qu'à la protection face à l'Iran. On nous prend sans doute pour des idiots", a plaisanté l'ex-président soviétique.

    En conclusion, M.Gorbatchev a appelé à lever le régime des visas et à mettre sur place une coopération stratégique entre l'Europe, les Etats-Unis et la Russie dans l'intérêt de la stabilité dans le monde.

    RIA Novosti

    Lire aussi:

    Gorbatchev pointe du doigt l’origine des problèmes des relations russo-américaines
    Les USA, héritiers des pratiques soviétiques dans le domaine de la censure?
    Retour sur les «grandes premières» au sommet entre Washington et Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik