Ecoutez Radio Sputnik
    Russie: nouvel avion de reconnaissance au salon MAKS

    Russie: nouvel avion de reconnaissance au salon MAKS

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Le nouvel avion de reconnaissance russe, le Tupolev 214ON, sera présenté au Salon international de l'aéronautique et de l'espace MAKS qui ouvrira la semaine prochaine ses portes à Joukovski (région de Moscou), a annoncé ce samedi le service de presse du groupe aéronautique Gorbounov, informe ITAR-TASS.

    Le nouvel avion de reconnaissance russe, le Tupolev 214ON, sera présenté au Salon international de l'aéronautique et de l'espace MAKS qui ouvrira la semaine prochaine ses portes à Joukovski (région de Moscou), a annoncé ce samedi le service de presse du groupe aéronautique Gorbounov, informe ITAR-TASS.

    Le Tupolev 214ON modernisé a été conçu par le constructeur Tupolev et homologué dans la cadre du Traité Ciel Ouvert pour des vols d'inspection aux Etats-Unis et au Canada. L'appareil est équipé d'équipements sophistiqués et d'installations efficaces de reconnaissance, non seulement russes, mais aussi étrangers.

    Jusqu'ici, la Russie n'avait pas le droit d'équiper ses systèmes de reconnaissance de matériel importé. Le Traité Ciel ouvert a été signé en 1992 par 27 pays d'Europe, ainsi que les Etats-Unis et le Canada.

    En 2002 et 2003, ils ont été rejoints par la Finlande, la Lettonie, la Suède, la Lituanie, la Bosnie-Herzegovine et la Croatie. L'objectif essentiel de ce document est un contrôle aérien des activités militaires.

    Les États-Unis le ratifient en 1993 et la Russie en 2001, ce qui permet l'entrée en vigueur du traité au 1er janvier 2002. Il regroupe aujourd'hui trente-quatre États parties.

    Lire aussi:

    Un avion militaire russe se prépare à survoler les États-Unis
    Accusant les autres, les USA taisent leurs violations du traité Ciel ouvert
    Les USA et l’Ukraine effectueront un vol d’observation dans les cieux biélorusse et russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik