Ecoutez Radio Sputnik
    Affaire Litvinenko: Moscou réclame des preuves convaincantes

    Affaire Litvinenko: Moscou réclame des preuves convaincantes

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Moscou espère que la justice britannique tiendra des audiences publiques sur le meurtre de l'ex-agent du

    Moscou espère que la justice britannique tiendra des audiences publiques sur le meurtre de l'ex-agent du KGB Alexandre Litvinenko et qu'elle présentera les preuves réunies aux autorités russes, a indique lundi Konstantin Chlykov, attaché de presse de l'ambassade de Russie à Londres, dans une lettre adressée au rédacteur en chef de l'hebdomadaire Sunday Times.

    "Premièrement, l'affirmation selon laquelle M. Litvinenko a été assassiné « sur l'ordre de l'Etat russe » n'est étayée d'aucune preuve. Nous sommes persuadés que telles preuves n'existent pas, sinon elles nous auraient été présentées", lit-on dans la lettre rédigée en réponse à l'article publié le 2 octobre sous le titre "La Russie a tué Litvinenko, déclare un procureur haut placé" ("Russia murdered Litvinenko, says top prosecutor").

    Concernant l'extradition d'Andreï Lougovoï que les autorités britanniques accusent d'avoir empoisonné M. Litvinenko, le diplomate a de nouveau rappelé que la constitution russe interdisait l'extradition des citoyens du pays.

    "Si l'instruction britannique dispose de preuves convaincantes attestant la culpabilité de M. Lougovoï, le parquet russe est prêt à les examiner. Or, aucune preuve n'a été fournie au cours des années écoulées depuis le meurtre de M. Litvinenko" en 2006, souligne la lettre.

    Enfin, malgré les nombreuses demandes adressées à leurs collègues britanniques, les magistrats russes n'ont jamais reçu les résultats de l'autopsie de M. Litvinenko.

    "La Russie n'est pas moins intéressée que la Grande-Bretagne à découvrir la vérité. La justice britannique envisage de tenir des audiences sur le décès de M. Litvinenko. Nous espérons qu'elles seront publiques et que les journalistes y seront admis", a souligné M. Chlykov.

    Exilé au Royaume-Uni en 2000 et naturalisé Britannique, Alexandre Litvinenko est décédé à Londres le 23 novembre 2006. Après sa mort, des spécialistes britanniques ont affirmé avoir découvert dans son organisme une matière hautement radioactive: le polonium-210. Londres a immédiatement accusé les autorités russes d'être impliquées dans ce meurtre et a réclamé l'extradition d'Andreï Lougovoï qu'il soupçonne d'être l'auteur du crime.

    RIA Novosti

    Lire aussi:

    Moscou désigne le principal intéressé dans le meurtre de Litvinenko à Londres
    Parquet russe: Berezovsky a agi en coordination avec le renseignement britannique
    «Is fecit, cui prodest, il se peut que l’affaire Skripal ait été montée par la CIA»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik