Ecoutez Radio Sputnik
    Trouver et détruire

    Trouver et détruire

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Un groupe de spécialistes militaires américains part pour la Libye. Ils ont une mission particulière : trouver et détruire 10 mille sol-air à très courte portée (SATCP) qui ont disparu des dépôts des armes.

    Un groupe de spécialistes militaires américains part pour la Libye. Ils ont une mission particulière : trouver et détruire 10 mille sol-air à très courte portée (SATCP) qui ont disparu des dépôts des armes. Selon les experts, ces armes ont déjà quitté le territoire libyen et ils peuvent être déjà entre les mains des terroristes.

    Selon l’OTAN, il s’agit des complexes « Strela-2 » (d’après la classification de l’OTAN SA-7 Grail) fabriqués en Union Soviétique ou bien en Bulgarie. Ils se composent du lanceur, et d’un missile de courte où moyenne portée. Dans les arsenaux de Kadhafi il y avait 20 mille systèmes pareils et probablement la plupart de ces missiles se trouvent entre les mains des rebelles.

    Le représentant du Comité militaire de l’OTAN, l'amiral Giampaolo Di Paola a décrit à ses collègues à quel point la situation était sérieuse.

    Déjà avant le début de l’opération en Libye Bruxelles parlait des arsenaux riches de Kadhafi. Cependant, on n’a rien entrepris pour que ces armements ne soient pas perdus, a annoncé à la « Voix de la Russie » le professeur de l’Université militaire Oleg Koulakov.

    Je pourrais supposer qu’ils avaient tout pris en considération. Cependant, ils ont décidé de fermer les yeux sur ce problème. Si actuellement ils font semblant que cela a été très inattendu pour eux, ce n’est qu’une astuce. Ils avaient une très forte motivation politique de renverser Kadhafi.

    L’expert souligne que les SATCP pour les terroristes c’était un vrai trésor. Le complexe est entretenu et mis en marche par une seule personne et les hommes armés vont les utiliser non seulement contre les avions et les hélicoptères de guerre. Il y a déjà eu les tentatives d’utiliser ces armes pour les actes de terrorisme. En 2002 dans la ville kényane de Mombasa un avion israélien avec des touristes a été attaqué par des terroristes grâce aux complexes « Strela-2 ». Selon les spécialistes, c’était un vrai hasard que tout s’était bien passé.

    A part des SATCP dans les arsenaux libyens il y avait d’autres armements que les terroristes utiliseraient avec plaisir. Dans la situation actuelle en Libye rien ne pourrait les arrêter : l’ancien  système de sécurité nationale a été supprimé, le nouveau n’existe pas. En ce qui concerne les « Strela », selon les experts, la plus grande partie n’est plus sur le territoire libyen et elle se trouve entre les mains des islamistes radicaux. Les spécialistes américains auront besoin de beaucoup de temps  pour les trouver.

    Lire aussi:

    Cousin de Kadhafi: les partisans de la Jamahiriya prêts à revenir au pouvoir en Libye
    Un ancien conseiller de Kadhafi dévoile le but du dernier complot contre le colonel
    Ce que l’on ne dit pas sur les raisons de la crise en Libye
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik