Ecoutez Radio Sputnik
    Tunisie/élections: Moscou appelle la poursuite des réformes démocratiques

    Tunisie/élections: Moscou appelle la poursuite des réformes démocratiques

    Photo: EPA
    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    La Russie salue le déroulement des élections en Tunisie et appelle les autorités du pays africain à poursuivre les réformes, a annoncé lundi le département de l'information et de la presse du ministère russe des Affaires étrangères.

    La Russie salue le déroulement des élections en Tunisie et appelle les autorités du pays africain à poursuivre les réformes, a annoncé lundi le département de l'information et de la presse du ministère russe des Affaires étrangères.

    "Nous saluons cet événement important pour la Tunisie. Nous souhaitons que ce pays poursuive les réformes fondamentales qui défendront les intérêts de toutes les composantes de la société tunisienne, et qui encourageront la création d'un régime démocratique reposant sur les principes de liberté, de suprématie de la loi et de respect des droits de l'homme", lit-on dans un communiqué mis en ligne par le ministère des Affaires étrangères.

    Les élections de l'Assemblée constituante qui devra rédiger une nouvelle constitution au pays se sont tenues dimanche dernier en Tunisie. Au moins 70% des électeurs se sont rendus aux urnes selon les organisateurs. La commission électorale a reporté de lundi à mardi l'annonce du résultat officiel du vote en raison de la mobilisation massive des électeurs. Des représentants du parlement russe et de la Commission électorale centrale de Russie ont suivi le déroulement des élections.

    Les élections tunisiennes, organisées neuf mois après le renversement du président Zine El-Abidine ben Ali, suscitent l'intérêt de la communauté internationale. La révolution tunisienne a marqué le début du "printemps arabe". Au cours des derniers mois, plusieurs pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord ont été touchés par des protestations populaires massives, qui ont conduit à l'effondrement des régimes en Egypte, en Tunisie et en Libye. Des émeutes se poursuivent au Yémen et en Syrie. Des manifestations antigouvernementales ont également eu lieu en Algérie, en Irak, en Jordanie, au Maroc et à Oman.

    "La Russie soutient l'aspiration du peuple et des autorités de la Tunisie à procéder à des changements fondamentaux. Tant de manière bilatérale que dans le cadre du "Partenariat de Deauville", nous sommes prêts à contribuer à la création d'un Etat tunisien libre et prospère, a ajouté le ministère.

    Le Partenariat de Deauville a été mis en place par les pays membres du G8, l'Egypte et la Tunisie en mai 2011. Le Koweït, le Qatar, l'Arabie saoudite, la Turquie et les Émirats Arabes Unis ont plus tard rejoint l'association. Le "Partenariat de Deauville" œuvre pour la transformation politique et économique en Tunisie, en Egypte, en Jordanie et au Maroc. 

    RIA Novosti

    Lire aussi:

    L’ambassadeur tunisien à Sputnik sur le niveau des relations bilatérales avec la Russie
    Après la révolution, la Tunisie a «beaucoup régressé sur le plan économique et social»
    «Je ne suis pas une ONG!», le camouflet de Macron aux détracteurs du gouvernement tunisien
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik