Ecoutez Radio Sputnik
    Dmitri Medvedev: l'économie prime sur le politique

    Dmitri Medvedev: l'économie prime sur le politique

    Photo: EPA
    Actualités
    URL courte
    0 14 0 0

    Dmitri Medvedev a rencontré ses homologues étrangers en marge du sommet de l'APEC, en particulier le président américain et le premier ministre japonais.

    Dimanche le président russe Dmitri Medvedev a pris part au travail du sommet de l’APEC à Honolulu.

    Une promenade matinale en chemise hawaïenne a défini l’humeur de Medvedev pour toute la journée. Cette bonne humeur s’est ressentie dès la première réponse à une question sur la rencontre avec Barack Obama.

    L'adhésion de la Russie à l'OMC

    Bien sûr que l’un des sujets principaux a concerné l’adhésion de la Russie à l’OMC.

    «J’ai remercié le président Obama pour sa participation très active. Si cela avait été fait beaucoup plus tôt, la Russie aurait été depuis longtemps membres de l’OMC et on n'aurait pas été dans cette situation horrible où une grande économie, faisant partie de plusieurs organisations n’est pas membre de l’OMC. J’espère que cela sera un changement fructueux pour l’économie russe.  L’économie russe sera plus proche des standards de l’OMC et des standards du commerce international, ce qui est important pour tous les pays et pour l’OMC».

    Le président Medvedev a également souligné que l’adhésion à l’OMC contribuerait à la diversification de l’économie russe parce qu’il ne faut pas que le pays s’appuie seulement sur les ressources naturelles.

    Selon Medvedev, la Russie est prête à des relations de partenariat avec les pays européens et asiatiques. Il faut comprendre que la Russie est un pays aux traditions européennes et en même temps elle fait partie de la région Asie-Pacifique.

    Les Kouriles font partie du territoire russe

    Compte tenu que Dmitri Medvedev a rencontré le premier ministre japonais Yoshihiko Noda, la question des Kouriles était  inévitable.

    « Il existe un problème qui complique nos relations: l’absence de traité de paix et la question territoriale. Notre attitude est simple: il ne faut pas dramatiser ce sujet et il faut continuer à en discuter calmement. Nous croyons que la situation actuelle relève du statut quo et résulte de l'issue de la Seconde Guerre Mondiale. C’est un territoire russe, c’est pourquoi le président et d’autres chefs d'Etats le visitent. Cependant, nous ne sommes pas contre l’arrivée d'investissements japonais sur ce territoire ».  

    L'euro reste une valeur de référence

    Concernant, l’avenir de l’Europe le président a répondu qu’il était persuadé que l’euro jouait toujours un rôle très majeur.

    «S’il n’y avait pas eu de l’euro comme une monnaie de réserve internationale, en 2008-2009 la situation aurait été plus compliquée. C’est pourquoi l’euro en tant que la monnaie de réserve contribue à l’existence de tout le système financier». 

    Le prochain sommet aura lieu en Russie

    En Septembre 2012, la Russie accueillera le Sommet de l'APEC. Les sujets discutés seront les mêmes qu'à Hawaï. On parlera en plus des questions énergétiques. Selon Dmitri Medvedev l’interaction entre ces sujets fera la spécificité du APEC-2012 qui se tiendra à Vladivostok.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik