Ecoutez Radio Sputnik
    Yémen: Saleh pourrait éviter le destin de Kadhafi

    Yémen: Saleh pourrait éviter le destin de Kadhafi

    Photo: RIA Novosti
    Actualités
    URL courte
    0 01

    En signant l'accord de transfert du pouvoir, le président yéménite Ali Abdallah Saleh s'est donné une chance d'éviter le sort des leaders déchus Saddam Hussein et Mouammar Kadhafi, a déclaré jeudi à RIA Novosti le président de la commission internationale du sénat russe, Mikhaïl Marguelov.

    "L'accord de transfert du pouvoir signé par le président Saleh permet d'espérer qu'une guerre civile n'éclatera pas au Yémen et que le chef de l'Etat évitera le sort d'Hussein et de Kadhafi", a indiqué le sénateur, précisant que le président yéménite avait signé ce document en échange de l'immunité judiciaire, pour lui-même et ses proches.

    Le dictateur irakien Saddam Hussein a été pendu le 30 décembre 2006 pour crimes contre l'humanité. Le leader libyen Mouammar Kadhafi a été tué par des rebelles en octobre dernier.

    Selon, M. Marguelov, le Yémen est actuellement "le pays le plus radicalisé du Proche-Orient". On y trouve des dizaines de milliers de combattants islamistes, dont des membres de la nébuleuse terroriste Al-Qaïda. Le sénateur a également fait remarquer que la population du pays possédait "suffisamment d'armes" pour engager une guerre civile.

    Depuis début février, le Yémen est le théâtre de manifestations sanglantes dirigées contre Ali Abdallah Saleh, au pouvoir depuis 1978. Selon les médias occidentaux, les violences ont déjà fait plusieurs centaines de morts.

    M. Saleh a signé mercredi un accord de règlement de la crise, proposé depuis plus de sept mois par le Conseil de coopération du Golfe. Aux termes de ce document, le chef de l'Etat doit quitter son poste dans un délai de 30 jours, après avoir transféré ses compétences au vice-président Abd-Rabbu Mansour Hadi.

    RIA Novosti

    Lire aussi:

    «Salut à toi, peuple yéménite»: le dernier discours de l’ex-Président Saleh dévoilé
    Lavrov: le meurtre de l'ex-dirigeant yéménite Saleh visait à saper les efforts de paix
    Un chef de l'administration houthiste du Yémen tué dans un raid saoudien, selon la TV
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik