Ecoutez Radio Sputnik
    Le partenariat sans conditions

    Le partenariat sans conditions

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    La présentation du rapport consacré à l'analyse de l'efficacité du programme de l'UE « Le Partenariat oriental » a eu lieu dans l'Association allemande de politique étrangère.

    La radio « Deutsche Welle » annonce sur son site Internet qu'un groupe des experts qui inclut les ex-ministres, les ex-parlementaires et des fonctionnaires de l'UE en est venue aux « conclusions tristes » qui sont à la base du rapport.

    Le programme du l'UE « le Partenariat oriental » a été déclaré par l'UE comme une forme d'élargissement de contacts avec les six pays de l'espace post-soviétique: Azerbaïdjan, Arménie, Biélorussie, Géorgie, Moldavie et Ukraine. Cependant, selon les auteurs du rapport, Bruxelles s'est proposé comme but d'étendre sur les membres du programme ses propres normes politiques et économiques, « d'attacher à elle » toute la région sans proposer en échange  les perspectives d'entrer en UE. Selon les auteurs du rapport, quand il s'agit des relations entre les voisins orientaux, il faut tenir compte de l'attitude de la Russie. C'est un partenaire stratégique de l'UE qui a ses propres intérêts dans la région et il faut construire avec lui des relations constructives.

    Selon les auteurs du rapport, l'une des causes des problèmes du programmes c'est la présentations des conditions préalables pour le partenariat. Voici l'opinion de Nikolaï Kavechnikov,   responsable du secteur  de l'intégration politique de l'Institut russe de l'Europe.

    La politique de l'exportation des valeurs et de l'exportation de la législation  c'était le noyau du programme « Partenariat oriental », - a raconté Kavechnikov. - les questions de coopération étaient dans le cadre du programme beaucoup moins importantes.

    Selon Nikolaï Kavechnikkov, il ne faut pas envisager l'apparition du rapport comme le témoignage  de la révision par l'UE des bases de sa politique extérieure.

    Cependant, c'est un symptôme de ce que l'Europe Unie commence à comprendre que la promotion forcée des normes européennes dans les pays et régions voisins n'est pas efficace. Le rapport sera traduit en russe.

    Lire aussi:

    À la tête de l’UE, Vienne promouvra le dialogue avec Moscou
    Theresa May pointe du doigt l’hostilité de la Russie
    Moscou: certains États de l’UE utilisent le partenariat oriental pour nuire à la Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik