Ecoutez Radio Sputnik
    Mali, une fausse surprise

    Mali, une fausse surprise

    Actualités
    URL courte
    0 10

    Nous pouvons lire dans les différents médias depuis le coup d’Etat qui a été perpétré à Bamako, que cet événement a été une grande surprise, nous pourrions presque dire comme le défunt Coluche, « dans les milieux autorisés »…

    La longue litanie des coups d’états qui se sont déroulés en Afrique depuis le début de la décolonisation, nous démontre, qu’au Mali, et dans la grande majorité des pays africains, la situation reste compliquée et parfois hors du contrôle international pour des raisons complexes. Complexes et historiques, notamment et trop souvent à cause des interventions du passé, d’hier et d’aujourd’hui.

    Il en va ainsi du Mali, et du peuple Touareg, les fameux « Bleus » ou « hommes bleus ». Ce peuple fier et antique, à la culture nomade ancestrale, se trouve écartelé entre cinq pays différents, à savoir dans l’ordre d’importance de population Touareg sur leur territoire, le Niger, le Mali, l’Algérie, le Burkina Faso et la Lybie. La France a une très grande responsabilité historique dans ce fait. Nous pourrions dire écrasante.

    Les Touaregs furent en effet le dernier peuple soumis par les français durant la colonisation, dans la région, nous nous rappelons tous le magnifique film Fort Saganne avec Gérard Depardieu qui évoquait cette étonnante conquête. A la décolonisation, les droits les plus essentiels des Touaregs ont été violés, notamment en Algérie, où la grande majorité des « bleus » était favorable à la présence française. Ils furent abandonnés, leur pays livré aux algériens, durement réprimés et parfois massacrés, durant et après la guerre d’indépendance.

    Aujourd’hui ce peuple se trouve à la merci du bon vouloir d’autres peuples qui dirigent les nations où résident les Touaregs. Leur mode de vie a été largement détruit, et nous comprenons parfaitement leur rébellion au Niger, et au Mali. Leur nation, serait riche d’immenses réserves de pétrole et de gaz, si leur mode de vie n’avait été à ce point méprisé, et si la France, n’avait pas tracé au cordeau des frontières sans aucunes corrélations avec les ethnies et les nations de cette région de l’Afrique. Seulement voilà, une nation Touareg indépendante n’a pas vu le jour, les immensités où ils résident sont désormais sous la juridiction d’autres peuples qui furent parfois, comble de la dérision, leurs ennemis héréditaires, comme ce fut le cas en Algérie.

    Au Mali, la Junte militaire indique prendre le pouvoir devant l’impuissance du pouvoir en place à régler la révolte Touareg et également les problèmes posés par Al-Quaïda au Magreb islamique, le Aqmi. Il n’y aura bien sûr aucune force de l’OTAN, de l’ONU ou de qui que ce soit pour venir en aide à la démocratie malienne, les occidentaux n’ayant ici rien à négocier, vendre ou acheter. Le Mali avait connu une dictature militaire de 1968 à 1991, sans que personne n’y trouve à redire, et se trouvait depuis sur une voie démocratique parfois montrée en exemple pour l’Afrique.

    Il est à redouter que les occidentaux joueront là encore aux apprentis sorciers, préférant une dictature militaire qui leur donnera des garanties par rapport à la menace islamiste, qu’une démocratie naissante, quitte un peu plus tard à crier aux loups et à désavouer les dits militaires en magnifiant les idéaux des Droits de l’Homme. Demain toutefois, la situation des Touaregs n’aura pas changé, ils paieront encore longtemps l’addition française de la décolonisation, les peuples nomades d’ici ou d’ailleurs n’ayant décidément pas le droit à l’égalité et à l’existence. Derrière la Junte des militaires du Mali, se cache une autre vérité, et les ressentiments cultivés ici, font le jeu des islamistes dans cette région, développant d’autres dangers incontrôlés, sans compter ceux liés au banditisme pur et simple et la formation de zones de non droits. L’Afrique sera-t-elle toujours la victime de l’Europe ?

    Lire aussi:

    Dix soldats portés disparus suite à une embuscade islamiste dans le nord du Mali
    Pourquoi quatre soldats américains sont-ils morts au Niger?
    Vers vingt ans de présence française au Mali ?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik