Ecoutez Radio Sputnik
    Le Quartette réclame une aide de 1,1 md USD pour les Palestiniens

    Le Quartette réclame une aide de 1,1 md USD pour les Palestiniens

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Le Quartette des médiateurs internationaux pour le Proche-Orient (Etats-Unis, Russie, ONU et UE), réuni mercredi à Washington, a appelé la communauté internationale à accorder une aide de 1,1 milliard de dollars à l'Autorité palestinienne en 2012.

    Le Quartette des médiateurs internationaux pour le Proche-Orient (Etats-Unis, Russie, ONU et UE), réuni mercredi à Washington, a appelé la communauté internationale à accorder une aide de 1,1 milliard de dollars à l'Autorité palestinienne en 2012.

    « Le Quartette souligne la nécessité d'un soutien international à l'Autorité palestinienne pour l'aider à se doter des institutions nécessaires à la construction d'un futur État. Le Quartette appelle la communauté internationale à assurer l'octroi de 1,1 milliard de dollars à l'Autorité palestinienne en 2012. Le Quartette salue les efforts de toutes les parties visant à régler les problèmes relatifs au prélèvement d'impôts et des taxes douanières et appelle à achever ces procédures au plus vite », lit-on dans une déclaration du Quartette.

    Les chefs des diplomaties américaine (Hillary Clinton), russe (Sergueï Lavrov), européenne (Catherine Ashton) et le secrétaire général de l'ONU (Ban Ki-moon), ainsi que l'envoyé spécial du Quartette, Tony Blair, ont salué l'intention des Israéliens et Palestiniens à relancer le dialogue et ont promis d'appuyer les initiatives visant à rétablir les discussions directes entre les parties.

    Le dialogue palestino-israélien a été rompu par la partie palestinienne en septembre 2010 en raison de la poursuite par Israël de la construction de colonies dans les territoires palestiniens occupés (Cisjordanie et Jérusalem-Est). L'Autorité palestinienne exige qu'Israël arrête la colonisation de ces territoires et reconnaisse les frontières d'avant 1967 alors qu'Israël considère l'ensemble de Jérusalem comme sa « capitale éternelle et indivisible ».

    Lire aussi:

    La solution du conflit israélo-palestinien continuera-t-elle de dépendre surtout des USA?
    Netanyahou: la paix possible, si les Palestiniens reconnaissent «la réalité» sur Jérusalem
    Ramallah voit dans la décision de la Knesset sur Jérusalem «une déclaration de guerre»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik