Ecoutez Radio Sputnik
    Le président du PPE appelle Timochenko à cesser sa grève de la faim

    Le président du PPE appelle Timochenko à cesser sa grève de la faim

    Photo: RIA Novosti
    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Le président du Parti populaire européen (PPE) Wilfried Martens a appelé l'ex-première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko, incarcérée à Kharkov, à renoncer à sa grève de la faim entamée le 24 avril, rapporte le correspondant de RIA Novosti.

    Le président du Parti populaire européen (PPE) Wilfried Martens a appelé l'ex-première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko, incarcérée à Kharkov, à renoncer à sa grève de la faim entamée le 24 avril, rapporte le correspondant de RIA Novosti.

    " Ioulia, s'il vous plaît, arrêtez la grève de la faim ! ", lit-on dans le communiqué de M. Martens, dont RIA Novosti a obtenu copie.


    Le chef du PPE, qui a auparavant annoncé son soutien à l'ex-premières ministre, a fermement condamné " l'escalade de la répression " initiée par les autorités ukrainiennes à l'encontre des représentants de l'opposition, notamment Mme Timochenko.

    M. Martens a en outre qualifié d'inacceptables les conditions de détention de l'ex-première ministre et a condamné les violences qu'elle a subies.

    " Un pays qui viole tous les jours les Droits de l'Homme et les principes de la démocratie ne pourra jamais avoir un avenir en Europe ", a déclaré le responsable.

    Incarcérée depuis août 2011, Mme Timochenko, 51 ans, a été condamnée en octobre à sept ans de prison pour abus de pouvoir. On lui reproche d'avoir signé en 2009 avec la Russie des accords gaziers jugés désavantageux pour le pays, alors qu'elle était chef du gouvernement. L'ex-première ministre est actuellement au centre d'un nouveau procès pour détournement de fonds publics et fraude fiscale en 1997-1998. Ces délits sont passibles de 12 ans de prison.

    Mardi, Mme Timochenko, a dénoncé au parquet des violences perpétrées à son encontre la semaine dernière, par le personnel carcéral, lors de son hospitalisation et a entamé une grève de la faim. Le service pénitentiaire d'Ukraine a démenti les propos de l'ex-première ministre et a annoncé l'intention de la poursuivre en justice.

    Le PPE, qui comprend 74 partis membres de 39 pays, constitue la plus grande force politique en Europe. Le parti d'opposition ukrainien Batkyvchina (La Patrie) d'Ioulia Timochenko fait notamment partie du PPE.

    RIA Novosti

    Lire aussi:

    Timochenko compare le virus Petya à Piotr Porochenko
    Affaire Manafort: la diplomatie russe pointe des imprécisions
    Timochenko dévoile le projet de Porochenko de lancer une grande guerre dans le Donbass
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik