Ecoutez Radio Sputnik
    Durcissement de la lutte contre le tabagisme en Russie

    Durcissement de la lutte contre le tabagisme en Russie

    Photo : RIA Novosti
    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Interdire complètement la publicité pour le tabac, limiter drastiquement sa vente, augmenter les impôts pour les fournisseurs et interdire de fumer dans les établissements publics, telles sont les initiatives du premier ministre russe Dmitri Medvedev formulées sur son vidéoblog.

    Le Gouvernement examinera le 18 octobre le projet de loi dur antitabac qui sera soumis le 1er novembre à l’examen de la Douma d’Etat.

    Le document est élaboré sur la base de la convention-cadre de l’OMS sur la lutte contre le tabagisme et de la conception russe de la lutte antitabac. D’après les données officielles, 44 millions de personnes, soit à peu près un Russe sur trois, sont des usagers du tabac Près de 400 mille personnes meurent chaque année de maladies liées au tabagisme. Les fumeurs ne se soucient, en règle générale, ni de leur propre santé ni de celle de leur entourage, ni de l’aspect financier de leur manie, dit le vice-ministre russe de la Santé Serguei Velmiaikine.

    « En 2011 les Russes ont dépensé pour le tabac 600 milliards de roubles (environ 15 milliards d'euros) ».

    Le projet de loi prévoit en plus des restrictions, une aide médicale aux personnes souffrant d'addiction au tabac destinée à leur permettre de se débarrasser de cette habitude nocive. Cependant, selon le premier vice-président du Comité parlementaire pour la protection de la santé Nikolaï Guerassimenko, il est peu probable que le projet de loi soit adopté cette année.

    « Il faut apporter au moins huit amendements à la loi. Ainsi, il faudra adopter la loi sur la publicité, loi très importante et suscitant des débats acharnés sur les accises, le Code sur les restrictions administratives et le Code pénal. Il n’existe pas de peines pour le tabagisme dans les lieux publics où il est interdit de fumer ni pour la vente de cigarettes aux enfants ».

    L’actuel projet de loi antitabac n’est pas le premier en Russie. Un lobby non moins puissant s’oppose chaque fois aux partisans de la lutte contre ce phénomène. Selon les experts, une lutte acharnée autour du projet de loi se déroulera cette fois également. T

    Lire aussi:

    Pourquoi les Français fument-ils autant?
    La diplomatie russe fait le point sur la relation entre Lavrov et la cigarette
    Président tchèque: Poutine interdit à tout le monde de fumer!
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik