Actualités
URL courte
04
S'abonner

L'ancien vice-ministre nord-coréen de la Défense, le général Kim Chol, a été attaché à un poteau et exposé à un tir de mortier au début de 2012, affirme The Daily Telegraph.

L'ancien vice-ministre nord-coréen de la Défense, le général Kim Chol, a été exécuté au début de 2012 d'une façon peu ordinaire, même pour la Corée du Nord: il a été attaché à un poteau et exposé à un tir de mortier, rapporte The Daily Telegraph.

Selon le quotidien, le mode d'exécution a été choisi par le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un qui avait exigé qu'il ne reste «aucune trace, même un cheveu» du général.

Le fait que Kim Chol a été supris en train de participer à une beuverie pendant le deuil national qui a suivi le décès du précédent dirigeant de la RDPC, Kim Jong-il, aurait provoqué l'ire du seigneur. 

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
Tags:
exécution, Kim Chol, Corée du Nord