Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Le conseiller du président roumain critique La Voix de la Russie

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    L’année 2012 fut marquée par une série d’attaques contre La Voix de la Russie de la part des dirigeants roumains. Au cours des six derniers mois, la compagnie de radiodiffusion internationale russe a été fortement critiquée par le président roumain, l’ex-ministre de la Justice, un grand nombre de journalistes roumains antirusses, mais aussi par le directeur de l’Institut des relations internationales de l’Académie des sciences de Roumanie.

    Les articles publiés sur les sites de La Voix de la Russie ont provoqué un tel tollé dans l’opinion publique que le site roumain du diffuseur allemand Deutsche Welle en est venu à publier un texte qui accuse la radio russe d '« atteinte à l'ordre constitutionnel » en Roumanie.

    Les conseillers du président de la Roumanie sont obligés de renoncer à leurs vacances de fin d’année pour faire face à la « propagande de Moscou ». Le conseiller du Président pour les question de la sécurité nationale et la politique étrangère Iulian Chifu a fait une déclaration spéciale le 30 décembre dernier dans laquelle il critique la politique étrangère de la Fédération de Russie, et met en doute la raison des accusations que La Voix de la Russie porte contre le gouvernement de la Roumanie.

    Chifu est une personnalité politique intéressante et très charismatique, mais son comportement ne correspond pas à l'image d'un expert en relations internationales. Il a commencé sa carrière en tant que journaliste, et sa principale réalisation professionnelle est une enquête sur la « poule qui a donné naissance aux poussins » - un fait que lui rappellent souvent ses collègues actuels. La principale « réalisation » de Iulian Chifu dans le domaine diplomatique, ce sont ses attaques contre le vice-premier ministre Dmitri Rogozine, qui a qualifié ses actions et celles de ses collègues du cabinet ministériel « d'attaque des clowns ».

    L’opinion de Iulian Chifu concernant la politique étrangère de la Russie serait digne d'une analyse séparée, mais cela serait intéressant d’énoncer certains points de sa déclaration. Il accuse notamment la Russie d'impérialisme et de la tentative de restaurer l'Union soviétique. Il parle également du fait que la Russie « n’a pas tiré les leçons du passé » et les mouvements séparatistes en Russie sont « des conséquences de son péché originel ». Par cette expression Chifu sous-entend l’existence de l’URSS. Le conseiller du président roumain a fortement critiqué les actions de la Russie envers l'Ukraine, la Géorgie, la Moldavie, la Roumanie, en donnant un commentaire négatif sur le soutien que Moscou apporte à Damas et Téhéran. La menace de Chifu que « de telles actions risquent d’avoir des conséquences graves et si la Russie ne change pas sa position en 2013, elle va payer très cher pour ses décisions » est l’apothéose dans cette série de menaces qu’il a prononcé envers Moscou.

    Outre la critique de la Russie, Iulian Chifu a fait part de son irritation concernant La Voix de la Russie. « Nous avons pu nous rendre compte que cette radio est devenue un outil très fréquemment utilisé pour faire pression et manipuler l’opinion publique en Roumanie. Car cette radio était en partie utilisée par certaines forces politiques pendant la campagne électorale. En partie, parce que les médias ont interprété cela comme quelque chose d'inhabituel en contribuant ainsi à l’augmentation de l’audience de La Voix de la Russie », affirmait Iulian Chifu. « Si l'analyse et les opinions sont libres et ne sont pas influencés par une quelconque idéologie éditoriale (personne d’ailleurs ne se plaint de l’absence de liberté dans les médias roumains), l'intervention dans les affaires intérieures d'un autre Etat, et des tentatives de provoquer des scandales et des controverses sur la ligne président-parlement – c’est un fait tout simplement inacceptable ».

    C’est facile pour le chef de l’administration du président de la Roumanie d’expliquer tous les problèmes politiques qu’a connue récemment la Roumanie par l’intervention mythique de Moscou. L’expert de Bucarest est surtout irrité par le fait qu’un média qui échappe au contrôle occidental et à l’influence des hommes politiques et oligarques locaux soit apparu en Roumanie. La Voix de la Russie soulève des questions délicates dans la politique intérieure du pays et propose une plateforme de discussion à ceux qui ne trouvent pas d’espace dans la presse occidentale à cause de la censure idéologique ou politique. Rien d’étonnant donc que la popularité et l’influence de La Voix de la Russie soit en train d’augmenter.

    Il convient cependant de noter que tous les experts roumains ne partagent pas le point de vue de Iulian Chifu. En commentant les propos du conseiller du président roumain, le célèbre journaliste et analyste politique Bogdan Chiriac a exprimé sa certitude concernant le fait que Chifu aurait besoin d’une aide médicale spécialisée. A en juger par la réaction dans les réseaux sociaux, les Roumains seraient plutôt d’accord avec Chiriac. /L

    Lire aussi:

    Un sénateur russe évoque une riposte de Moscou aux livraisons d’armes US à la Roumanie
    La Russie adresse de vives protestations à la Roumanie au sujet du vol Moscou-Chisinau
    Vol Moscou-Chisinau dérouté: qui est derrière cette «provocation planifiée»?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik