Ecoutez Radio Sputnik
    Les nouvelles tâches et les vieux problèmes

    Les nouvelles tâches et les vieux problèmes

    Photo : RIA Novosti
    Actualités
    URL courte
    0 0 0 0

    La lutte contre le terrorisme, l’extrémisme et le crime organisé demeurent des directions prioritaires dans le travail du Ministère de l’Intérieur de Russie. C’est ce qu’a déclaré le président Vladimir Poutine à une réunion en comité élargi du ministère. En ces années des résultats sérieux ont été obtenus, mais de nombreux problèmes restent en souffrance, a noté le chef de l’Etat. Le ministre de l’Intérieur Vladimir Kolokoltsev a constaté qu’en 2012 le niveau de la criminalité a pu être diminué.

    L’année dernière les organes du ministère de l’Intérieur ont assuré un indispensable contrôle de la situation dans le pays. En dépit des difficultés objectives dues aux réformes, le ministère a fonctionné de façon stable l’an dernier. De nombreuses tâches en matière de sécurité publique ont été accomplies. En 2012 le nombre des crimes graves et particulièrement graves a diminué.

    A la fois la situation dans certaines sphères de maintien de l’ordre demeure compliquée, a noté le ministre. Surtout en ce qui concerne la lutte anti-terrorisme. La plupart des crimes sont commis au Caucase du Nord – plus 600. En 2012 les employés du ministère ont prévenu des dizaines d’attentats, arrêté quelque 400 membres de groupes armés illégaux. Les problèmes de la région ne peuvent pas cependant être résolus par les seuls moyens musclés, a constaté le ministre Kolokoltsev. Il convient d’améliorer la situation dans la sphère économique et sociale.

    Parmi d’autres tâches fixées au ministère – il y a celle d’améliorer la situation concernant les accidents de la route. Prenant la parole à la réunion le président russe Vladimir Poutine en a parlé en détails.

    Les gens sont aujourd’hui sérieusement inquiétés par la hausse du nombre des accidents sur les autoroutes par la faute des conducteurs ivres. Je rappelle que 28 mille personnes ont péri qu’en 2012. Cela presque comme des communiqués d’une région des combats. Dès la session de printemps la chambre basse du parlement aura à examiner un projet de loi durcissant considérablement les sanctions pour la conduite en état d’ébriété. Je tiens à souligner que la responsabilité pour ce genre de délits doit être incontournable. Et bien entendu, la corruption sur les autoroutes doit être éradiquée. Il faut l’enrayer de manière systématique.

    D’après le président, la lutte contre la criminalité organisée demeure une priorité dans les activités du ministère de l’Intérieur. Y compris avec des groupes criminels transnationaux et ethniques :

    Il faut repérer plus activement les réseaux criminels, qui cherchent à parasiter sur les liens économiques que notre pays développe avec les voisins. Avant tout dans le cadre de l’Union Douanière, de l’Espace économique commun. Ces filières de contrebande doivent être démantelées.

    La corruption et la décriminalisation de l’économie demeurent, selon M. Poutine, une autre tâche très importante du ministère. Des résultats tangibles ont été enregistrés dans ce sens en 2012 avec des enquêtes portant sur plus de 150 mille crimes de ce genre.

    Lire aussi:

    Lutte contre la corruption en Russie: Poutine met les points sur les «i»
    La Russie affinera ses mécanismes de riposte aux sanctions
    Forte hausse des crimes racistes au Royaume-Uni, conséquence du Brexit?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik