Ecoutez Radio Sputnik
    Le soldat qui a tué ben Laden, privé de protection sociale et d'assurance

    Le soldat qui a tué ben Laden, privé de protection sociale et d'assurance

    Photo : EPA
    Actualités
    URL courte
    0 2 0 0

    Le magazine Esquire a publié le 11 février 2013 une interview d’un soldat des forces spéciales américaines appartenant à la Team 6 de l’unité de combat Navy Seals, qui affirme avoir tué personnellement le chef d’Al-Qaïda Oussama ben Laden.

    Au lieu des 25 millions de dollars, qui avait été promis par le gouvernement américain à celui aurait la tête de ben Laden mort ou vivant, les membres du raid n'ont rien reçu, selon le soldat.

    Ce vétéran âgé de 35 ans, dont le magazine ne site pas le nom, a pris sa retraite en septembre 2012 après 16 ans de service, et se trouve désormais privé de protection sociale et d’assurance maladie. On lui a également retiré sa protection, malgré le fait que l'homme qui a tué ben Laden risque de devenir une cible facile pour ceux qui voudraient venger le célèbre chef islamiste.

    Le récit de l’homme que le magazine surnomme tireur contredit les détails de l’opération commando, évoquée dans le livre No easy day (Une dure journée), écrit en 2012 par l’auteur, qui se surnomme Marc Owen. L’auteur de ce livre affirme que les soldats de son unité ont trouvé le terroriste mort, parce qu’il se serait suicidé, ayant appris que sa cachette avait été découverte. Le livre No easy day a été un best-seller aux Etats-Unis. /L

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik