Ecoutez Radio Sputnik
    Etats-Unis : Obama fixe les priorités de son second mandat

    Etats-Unis : Obama fixe les priorités de son second mandat

    Photo : EPA
    Actualités
    URL courte
    0 0 01

    Le président des Etats-Unis Barack Obama a prononcé mardi au Congrès son discours sur l’état de l’Union. C’est la cinquième fois qu’il prend la parole devant les parlementaires américains et la première fois depuis son inauguration en janvier. Le chef de l’Etat a fixé les priorités de son second mandat, dont l’économie en tant que priorité numéro un.

    Quant à la politique étrangère, le principal objectif est de réduire le contingent américain en Afghanistan d’ici douze mois. Selon Obama, toutes les opérations militaires menées par l’armée américaine dans ce pays, prendront fin en 2014.

    « Trente-trois mille braves militaires américains sont déjà rentrés. Au printemps nos troupes ne seront plus qu'une force auxiliaire alors que la responsabilité du destin du pays sera à la charge des Afghans. Aujourd’hui je déclare que 34 000 hommes reviendront cette année de l’Afghanistan. Le retrait des troupes va se poursuivre et d’ici fin de l’année prochaine notre guerre en Afghanistan sera finie ».

    La Corée du Nord et l’Iran qui persistent à développer leur programmes nucléaires respectifs malgré les exhortations de la communauté internationale, sont les pays qui demandent le plus d’attention, selon le président américain. Barack Obama a notamment évoqué l’essai nucléaire effectué la veille par Pyongyang. Le chef de l’Etat va se rendre prochainement au Proche-Orient avec Israël comme étape obligatoire de sa tournée. Par ailleurs, la lutte contre le cyber-terrorisme et la sécurité informatique des Etats-Unis font également partie du programme présidentiel pour le second mandat.

    Le président a également soulevé un sujet controversé et douloureux pour les Américains, celui de la limitation des ventes d’armes. Les familles de victimes des récentes tueries aux Etats-Unis avaient été spécialement conviées à la salle des réunions du Congrès pour assister au discours présidentiel. Barack Obama a de nouveau appelé les parlementaires à ne pas tarder avec le vote. Selon lui, les restrictions proposées – à savoir l’interdiction des armes d’assaut et des chargeurs de grande capacité, les vérifications plus minutieuses du passé et de la santé mentale des acheteurs potentiels – demandent une discussion et un vote en toute transparence.

    Après le discours au Congrès Barack Obama a participé à une manifestation inédite pour un président américain – une conférence télévisée. Après un enregistrement préalable sur un site Internet spécial, toute personne pouvait essayer de joindre au téléphone les studios pour poser sa question au président. /L

    Lire aussi:

    400.000 dollars pour un discours, Obama crée la polémique
    Moscou préoccupé par l’absence de transparence dans les actions US en Afghanistan
    Les États-Unis envoient de nouvelles troupes en Afghanistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik