Ecoutez Radio Sputnik
    Poutine donnera à Amsterdam le signal du départ de l'Année croisée Pays-Bas-Russie

    Poutine donnera à Amsterdam le signal du départ de l'Année croisée Pays-Bas-Russie

    Photo: RIA Novosti
    Actualités
    URL courte
    0 1 0 0

    Vladimir Poutine part pour Amsterdam où il donnera le signal de départ à l'Année croisée entre les Pays-Bas et la Russie.

    Pendant le voyage aux Pays-Bas, le président russe tiendra des négociations avec le Premier ministre Mark Rutte, rencontrera la reine Beatrix et communiquera avec les piliers du milieu des affaires hollandais.

    Les Pays-Bas sont un des plus grands partenaires commerciaux de la Russie. L'année passée, les échanges commerciaux des deux pays ont atteint près de 80 milliards de dollars. De plus, la Hollande garde la première place par le volume des investissements accumulés directs en Russie. C'est pourquoi, il n'est pas étonnant que les questions de l'économie soient l'objet de l'attention de Vladimir Poutine pendant son voyage. À Amsterdam, le président russe tiendra des négociations avec le Premier-ministre Mark Rutte. Il est prévu d'examiner les problèmes de la zone de l’euro et de Chypre, аinsi que la coopération de Moscou et Amsterdam dans la sphère énergétique. Suivant les résultats des négociations, on signera une série de documents. Roman Kolodkine, ambassadeur de Russie en Hollande parle du caractère de ces accords.

    « On signera une série de documents du caractère intergouvernemental et interdépartemental. Ainsi que des accords entre les représentants du milieu des affaires de la Russie et des Pays-Bas, entre l'Association des régions d'innovation de Russie et les partenaires hollandais. Au total, nous attendons la signature de l'ordre de 15 documents. En outre, aura lieu la rencontre du président de Russie et du Premier ministre hollandais avec les représentants des principales compagnies russes et néerlandaises ».

    L'ouverture à Amstel d'une exposition consacrée à Pierre Ier figure aussi dans le planning du voyage hollandais de Vladimir Poutine. À la cérémonie prendra part la reine Beatrix. D’après l'idée des organisateurs de l'exposition, elle aidera les Hollandais à mieux comprendre la personnalité de Pierre le Grand, qui, comme on le sait, a fait ses études aux Pays-Bas. Il faut remarquer que le lien établi par lui entre Moscou et Amsterdam ne s'affaiblit pas jusqu'à nos jours. Et cela grâce à la coopération économique, indique Vladislav Belov expert de l'Institut de l'Europe :

    « La Hollande coopère activement avec la Russie dans le domaine de la santé publique, de l'efficacité énergétique, dans le domaine de l'agriculture, des recherches scientifiques et de la formation. Selon les dernières données, de l'ordre de 600 étudiants russes étudient dans des universités hollandaises (parmi elles, il y a beaucoup d'universités d’un niveau mondial). Et j’ai appris qu'une quantité beaucoup plus grande d'étudiants hollandais faisaient leurs études en Russie. Un tel déséquilibre est intéressant ».

    La veille de la visite, le journal néerlandais De Telegraaf avait publié un article sur Vladimir Poutine, dans lequel le chef d’Etat russe souhaitait la paix et la prospérité au peuple du « beau pays des tulipes ». Le président russe a qualifié l'année croisée qui commence  comme « un projet extraordinaire par son envergure ». Dans son cadre, dans les deux pays se dérouleront plus de 200 manifestations culturelles et éducatives : des expositions des beaux-arts, des tournées théâtrales et des épreuves sportives. « J'espère sincèrement, - a écrit le président de Russie, - que l’année croisée permettra à nos peuples d'être plus proches, de mieux se connaitre, qu’elle ouvrira de nouvelles opportunités pour diverses initiatives communes ». /L

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik