Ecoutez Radio Sputnik
    Poutine reprendra le dialogue en direct

    Poutine reprendra le dialogue en direct

    Photo : RIA Novosti
    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Le président de Russie Vladimir Poutine recommencera le 25 avril les débats avec les citoyens du pays en ligne directe. Dimanche (le 21 avril), à midi a commencé la collecte des questions posées au chef de l'État. On pourra les poser à partir de lignes téléphoniques spéciales. Elles travailleront jusqu'au moment de l’action le 25 avril. Ce sera le premier dialogue avec la population du pays depuis le retour de Vladimir Poutine au Kremlin après les élections de 2012.

    La tradition des lignes directes a commencé en décembre de 2001. Elle fut interrompue une seule fois - en 2012. Comme l’a expliqué Dmitri Peskov l'attaché de presse du président, il fut décidé de reporter l’action pour une période moins froide.

    « N’importe quelle personne intéressée peut poser sa question au président : au studio, d’où se fait la transmission directe, ou sur les lignes directes dans quelques villes de Russie, ainsi que par téléphone dans des centres d’appel ou avec l'aide de SMS. Le programme la Ligne directe avec Vladimir Poutine sera retransmis à midi le 25 avril par les chaînes principales de télévision et les stations de radio. La ressource principale de la politique Poutine, c’est la majorité sociale. C'est pourquoi, il lui est important de communiquer avec les gens notamment sous cette forme », indique Mikhaïl Remizov directeur de l'Institut de la stratégie nationale.

    L'idée elle-même du retour au format de la ligne directe est tout à fait justifiée. De même façon que le report de telles relations sur le printemps. Trop d'événements étaient concentrés en novembre-décembre : la Conférence de presse, le Message du président à l'Assemblée fédérale, les interviews finales aux chaînes de télévision etc. Il était donc tout à fait logique de choisir un autre moment pour cette action importante.

    La ligne prochaine sera traditionnelle, mais avec de petites nuances, a déclaré Dmitri Peskov l'attaché de presse du président. Il n'a pas expliqué de quelles nuances il s’agira.

    Le dialogue prochain avec Poutine sera déjà la 11e édition. La première édition date de sa première présidence et lorsqu’il était Premier ministre russe entre 2008 et 2012. D'habitude, les rencontres duraient près de deux heures et demie - trois heures. Mais la dernière la ligne directe en décembre de 2011, la dixième, a battu tous les records de durée. Le Premier ministre avait échangé avec les Russes pendant 4 heures 26 minutes et avait répondu à 90 questions. Des opérateurs et des modérateurs assistent le président - ils reçoivent les coups de téléphone et généralisent les sujets. Mais Vladimir Poutine choisit toujours les questions sur le web lui-même.

    Dans le format d'une telle communication, les sujets de la vie quotidienne ressortent toujours au premier plan - ce qui intéresse et inquiète le plus les gens. La plupart des questions concernent la sphère sociale, indique Léonid Poliakov, analyste à l'École supérieure russe de l'économie.

    « De l'expérience des lignes passées, il est clair que les gens seront intéressés avant tout par les questions de la vie de tous les jours. Les questions de la santé publique, de l’enseignement, de l'aide sociale aux familles, des enfants, de l'état des prix. A coup sûr, l’une des premières places appartiendra aux problèmes des services communautaires et des tarifs. La communication entre le président et les simples citoyens est importante pour sentir l'atmosphère et les humeurs dans le pays ».

    L’année 2007 a battu des records d'après le nombre de coups de téléphone reçus. Plus de 2 ,36 millions de personnes avaient téléphoné à Vladimir Poutine. À la ligne directe participent non seulement les citoyens russes, mais aussi les habitants de l'ex-URSS et des autres pays. Le Kremlin ne définit jamais les sujets de la communication, laissant les participants faire cela eux-mêmes. Les experts trouvent que cette année, on posera beaucoup de questions sur la lutte contre la corruption et les relations entre le pouvoir et l'opposition.

    D'habitude, après un tel événement, le président signe quelques décrets ou donne des consignes concrètes aux fonctionnaires sur la correction d'erreurs ou pour que soient exécutés les souhaits justifiés des citoyens.

    Le président russe est le seul chef du G8 qui utilise un tel format de communication avec les habitants du pays. /L

    Lire aussi:

    Vladimir Poutine appellera en direct des gouverneurs lors de sa téléconférence annuelle
    Poutine parlera avec l'opposition si elle ne cherche pas à instrumentaliser les problèmes
    «Ligne directe» 2018: Vladimir Poutine répond aux Russes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik