Ecoutez Radio Sputnik
    Moscou honorera ses engagements envers le Conseil de l’Europe

    Moscou honorera ses engagements envers le Conseil de l’Europe

    Photo: RIA Novosti
    Actualités
    URL courte
    0 1 0 0

    La Russie entend honorer tous ses engagements contractés envers le Conseil de l’Europe. Moscou prendra une part active aux échanges d’étudiants et aux programmes anticorruption, a annoncé le président Vladimir Poutine lors de sa rencontre avec le secrétaire général du Conseil de l'Europe Thorbjørn Jagland en visite de travail de trois jours en Russie.

    Le premier jour de sa visite M. Jagland a eu des entretiens avec le chef de l’Etat russe Vladimir Poutine et le ministre des AE Sergueï Lavrov. Au menu figurait la réforme de l’organisation destinée à relever le rôle politique et l’autorité du Conseil de l’Europe. La Russie entend participer énergiquement aux activités de cette institution européenne, a souligné le président russe.

    « Nous avons déjà adapté en Russie 56 actes juridiques du Conseil de l’Europe, 20 autres sont actuellement examinés. La Russie figure parmi les cinq plus gros donateurs de l’organisation, et nous entendons honorer tous nos engagements. Des propositions ont été faites en vue de relancer les activités du Conseil de l’Europe, en mettant l’accent sur les valeurs humanitaires européennes traditionnelles. Il convient d’accorder davantage d’attention aux échanges d’étudiants et aux programmes anticorruption ».

    Le Conseil de l'Europe regroupe 47 pays et ses principaux axes d’activité sont le respect de la primauté de la loi et des droits de l’homme. L’institution a l’intention de se montrer particulièrement attentive à la lutte antiterrorisme et anticorruption, d’encourager le développement économique et social. Le principe de l’égalité en droit de tous les Européens doit présider à ses activités, estime Sergueï Lavrov.

    « L’objectif stratégique – et nous apprécions que le secrétaire général le perçoive distinctement – consiste à assurer l’unité de l’espace juridique sur le continent européen et à la renforcer. C’est absolument indispensable pour éviter de nouveaux clivages en Europe ».

    Le secrétaire général du Conseil de l’Europe a soutenu M. Lavrov. D’après M. Jagland la lutte contre toutes manifestations d’extrémisme en Europe et la protection de toutes les minorités sur le continent sont prioritaires pour l’organisation paneuropéenne. Cette tâche a été toujours au premier plan en Europe malgré des différences raciales, religieuses et autres, a dit M. Jagland.

    En dépit de son programme chargé, le secrétaire général du Conseil de l’Europe a pu voir les sites sportifs en construction à Sotchi. Skieur dans sa jeunesse, il a été fort impressionné par l’ampleur des travaux et est persuadé que les JO à Sotchi sont promis à un grand succès. T

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik