Ecoutez Radio Sputnik
    Sobianine donne le coup d’envoi de la lutte pour la mairie de Moscou

    Sobianine donne le coup d’envoi de la lutte pour la mairie de Moscou

    Photo : RIA Novosti
    Actualités
    URL courte
    0 2 0 0

    Le maire de Moscou a l’intention de présenter sa démission au chef de l’Etat. Sergueï Sobianine a annoncé sa décision à la réunion de la Chambre civile de la capitale. Sa démission est indispensable pour que les élections anticipées puissent se tenir cette année. M. Sobianine a entrepris cette démarche afin de s’assurer du soutien des Moscovites dans la mise en œuvre des vastes lancées réformes dans la capitale de la Russie.

    Pour la première fois depuis dix ans, le maire de Moscou sera élu au suffrage direct. La plupart des citadins soutiennent l’idée de la tenue simultanée des élections municipales et de l’élection du gouverneur de la région de Moscou, le 8 septembre. Le parti au pouvoir « Russie unie » a déjà annoncé qu’il appuyait à la candidature de M. Sobianine. Le secrétaire du conseil général du parti Sergueï Neverov l’a qualifié de « dirigeant compétent, efficace et responsable ».

    L’essentiel maintenant pour M. Sobianine est de s’assurer le soutien des Moscovites, note le directeur du Centre des technologies politiques Igor Bounine.

    « Il a décidé de briguer le poste de maire à deux ans de l’expiration de son mandat. La logique est simple. Moscou connaîtra de vastes changements, comparables, peut-être avec ceux qui ont transformé Paris sous Napoléon III, à l’époque de la transformation de la capitale ».

    Le moment a été bien choisi. La situation électorale est favorable au maire, note Alexandre Oslon, président du Fonds Opinion publique.

    « Cette année l’élection aura un contexte prévisible, compréhensible et favorable à M. Sobianine. Les sondages le créditent déjà de 46 % de voix des Moscovites. Ce qui devrait donner au moins 54-54 % des votes au moment du scrutin ».

    M. Sobianine aura de nombreux rivaux : le leader du parti « Iabloko » Sergueï Mitrokhine, l’éternel ennemi des autorités municipales Oleg Mitvol, du parti Alliance des Verts – Parti populaire, ainsi que le milliardaire Mikhaïl Prokhorov, leader de Plateforme civique.

    Les partis Russie Juste et LDPR ont également l’intention de présenter leurs candidats. T

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik