Ecoutez Radio Sputnik
    Le Front populaire panrusse reçoit un nouveau statut

    Le Front populaire panrusse reçoit un nouveau statut

    Photo : RIA Novosti
    Actualités
    URL courte
    0 6 0 0

    Le Front populaire panrusse (FPP) créé à l’initiative du président russe Vladimir Poutine il y a deux ans, s’apprête à recevoir un statut juridique officiel et à valider sa charte. Le congrès constitutif du Front qui aura lieu le 11-12 mai à Moscou est appelé à résoudre deux tâches – transformer le mouvement en association, et décider si elle réunira des membres individuels ou des collectifs.

    Vladimir Poutine a annoncé pour la première fois son intention de former le Front populaire panrusse et de prendre sa tête lors du forum régional de Russie Unie, à Volgograd, en mai 2011. Il était conçu comme un mouvement regroupant les personnes raisonnables dans le pays, quelle que soit leur orientation politique. Depuis lors, plusieurs collectifs professionnels et associations se sont ralliés au front. En fait, il est devenu une communauté informelle des partisans du président. Certains lient l’apparition du FPP à la nécessité de trouver une alternative au parti Russie Unie dont l’image est ternie.

    Une autre raison de parler du déclin du parti au pouvoir et de son remplacement par le FPP a été la transmission en 2012 du poste de chef du parti à Dmitri Medvedev. Mais le bruit sur la fin de cette force politique dans le pays est exagéré. Quel est le rôle du FPP dans ces conditions, qui semblent stables et transparentes pour le pouvoir ? Nous avons posé cette question au député de la Douma d’Etat Franz Klintsevitch. Voilà ce qu’il a dit :

    « Le FPP, s'il s'agit d’attirer différentes associations et des leaders de l’opinion publique, peut être le numéro un en terme de perspectives. J’espère que Vladimir Poutine sera élu comme leader du Front, et l’organisation sera une structure politique clé dans le pays pour une longue période ».

    L’appel de Vladimir Poutine à entrer au Front populaire panrusse a été soutenu par plusieurs personnes, même par ceux qui critiquaient les autorités. Les spécialistes devront travailler sur l’image de l’organisation. Il faudra commencer par transmettre l’information aux habitants du pays sur l’activité du Front et sur ses objectifs. Le dernier sondage du bureau des statistiques russe a montré que la plupart des habitants du pays se représentent mal de quoi il s’agit.

    Entre-temps, d’après le politologue Pavel Daniline, le FPP modifiera l’espace politique de Russie.

    « Il est évident que l’électorat de Poutine est beaucoup plus large que la base représentée par le parti Russie Unie. Donc, il faut un nouveau format qui donne la structure, formalise la majorité des partisans de Poutine. Et les partis comme Patriotes de Russie, Patrie et d’autres entreront naturellement au Front populaire. La tâche principale maintenant consiste à garder la souveraineté dans un environnement international compliqué et la consolidation de la nation à la base des intérêts communs ».  N

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Grands titres