Ecoutez Radio Sputnik
    Mali : la réconciliation, « priorité la plus pressante » pour le président Keïta

    Mali : la réconciliation, « priorité la plus pressante » pour le président Keïta

    Photо: EPA
    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Le nouveau président malien Ibrahim Boubacar Keïta, qui a prêté serment mercredi, a déclaré que la réconciliation nationale était la « priorité la plus pressante » de son mandat de cinq ans dans son pays meurtri par 18 mois de crise politico-militaire.

    « Pas un instant je n'oublierai que vous m'avez hissé là où vous m'avez placé pour prendre soin de tous les aspects de la vie de notre Nation. La réconciliation nationale demeure la priorité la plus pressante », a déclaré M. Keïta, 68 ans, dans un discours prononcé peu après avoir été installé dans ses fonctions par la Cour suprême à Bamako.

    Lire aussi:

    Vacances au pays des Soviets
    «Les Africains ont un devoir impératif de faire face à leur avenir»
    Commémoration de Mai 68 par Macron : «parodie et dénaturation»?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik