Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Mali : Aqmi qualifie le président Keïta de « fonctionnaire » de la France

    Actualités
    URL courte
    0 0 0 0

    Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a qualifié mardi « de nouveau fonctionnaire au services des intérêts » de la France le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, et a dénoncé l'hégémonie de Paris sur l'Afrique musulmane, dans un communiqué publié par l'agence de presse mauritanienne privée Alakhbar.

    « Nous disons à M. (François) Hollande (président français) que tout est clair pour nous (...) depuis cette comédie au stade de Bamako au cours de laquelle a été installée cette +chose+ qui s'appelle Ibrahim Boubacar Keïta comme nouveau fonctionnaire au service des intérêts de ses maîtres » français au Mali, indique le texte.

    « Cette investiture, intervenue au terme d'une mascarade électorale (...), constitue un maillon supplémentaire dans le processus d'humiliation des peuples musulmans et l'anéantissement de leurs espoirs d'accéder à la liberté et de vivre sous le régime de leur Charia », la loi islamique, selon le communiqué.

    Aqmi ajoute que le « compte à rebours a commencé pour l'hégémonie de la France en Afrique » et que la « victoire » des jihadistes contre Paris « n'est plus qu'une question d'heures », rapporte l’AFP.

    Lire aussi:

    Une manif au Mali en marge d’une visite de Macron
    «Les Africains ont un devoir impératif de faire face à leur avenir»
    Macron à Bamako: le G5 Sahel doit prouver son efficacité contre le terrorisme
    État d’urgence permanent: une vraie solution au terrorisme?
    Jacques Cheminade: en France, pas de place pour un vote «musulman», «chrétien» ou «juif»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik