Ecoutez Radio Sputnik
    Le premier ministre grec résolu à mettre fin à l’extrémisme

    Le premier ministre grec résolu à mettre fin à l’extrémisme

    © Photo : EPA
    Actualités
    URL courte
    0 0 11

    Lors de son discours au Peterson Institute for International Economics à Washington, le premier ministre grec Antonis Samaras a déclaré que l’extrémisme en Grèce sera combattu.

    Selon lui, la crise économique a provoqué des problèmes politiques qui s’aggravent par un populisme et un extrémisme. « Notre gouvernement manifeste une volonté politique et témoigne du respect vis-à-vis de la Constitution et des lois. La direction de l’Aube dorée a été envoyée en prison », a-t-il déclaré en ajoutant que ceci a été fait en accord avec la législation.

    Quatre parlementaires grecs du parti l’Aube dorée sont accusés de faire partie d’un groupe criminel. L’enquête sur l’activité du parti a été entamée à la suite de l’assassinat, il y a deux semaines, d’un musicien antifasciste par un groupe néonazi.

    Lire aussi:

    Le nombre d’attentats perpétrés par les radicaux de droite va croître
    Les coulées de lave d'un bleu cosmique
    « La situation en Grèce est très, très compliquée »
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik