Ecoutez Radio Sputnik
    Crise en Tunisie : l'opposition appelle à manifester le 23 octobre

    Crise en Tunisie : l'opposition appelle à manifester le 23 octobre

    © Photo : SXC.hu
    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    L'hétéroclite coalition d'opposition tunisienne a appelé lundi à des manifestations à Tunis et en régions le 23 octobre, accusant le parti islamiste au pouvoir de retarder le début de négociations politiques pour différer la mise en place d'un gouvernement d'indépendants.

    Le Front de salut national - regroupant des partis allant de l'extrême gauche au centre droit – « invite les Tunisiens et Tunisiennes dans toutes les régions, en particulier dans la capitale, à une mobilisation massive le mercredi 23 octobre » afin de réclamer notamment « la nomination d'un gouvernement de compétence ».

    La date choisie pour les manifestations marque le deuxième anniversaire de l'élection d'une Assemblée nationale constituante (ANC) qui devait à l'origine adopter en un an une Constitution. Faute de consensus entre les islamistes, leurs alliés et l'opposition, ce calendrier a été sans cesse repoussé.

    Selon l’AFP, les islamistes ont réagi en dénonçant vertement l'appel à manifester de l'opposition. « Il veulent que ce jour (du 23 octobre) soit celui du chagrin et de la colère au lieu d'être un jour de joie (...) marquant l'anniversaire des premières élections multipartites libres » de l'histoire de la Tunisie, a jugé Ennahda.

    Lire aussi:

    Tunisie: un Juif sur une liste électorale islamiste, Le Gorafi en a rêvé, Ennahda l’a fait
    «Je ne suis pas une ONG!», le camouflet de Macron aux détracteurs du gouvernement tunisien
    Tunisie: «Ravitaillement en vol» de l’affaire Emirates
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik