Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Ouverture du sommet européen sur fond de scandale d'espionnage américain

    Actualités
    URL courte
    0 0 0 0

    Les dirigeants de l'UE ont entamé jeudi à Bruxelles un sommet bousculé par le scandale de l'espionnage américain, la chancelière allemande Angela Merkel demandant le rétablissement de la confiance avec les Etats-Unis, informe l’AFP.

    « L'espionnage entre amis, cela ne va pas du tout », a déclaré à son arrivée au sommet Mme Merkel, dont le téléphone portable pourrait être surveillé par les Américains.

    Le président français François Hollande et Mme Merkel, qui venaient d'avoir un entretien bilatéral sur cette affaire, ont fait leur entrée ensemble dans la salle de réunion.

    « Il faudra prendre des mesures », a estimé le Premier ministre belge, Elio Di Rupo, ajoutant que le sommet devait examiner des « mesures européennes ». Mais il a souligné ne pas attendre de décisions dans l'immédiat, plutôt une « méthodologie ».

    Mais les Européens sont divisés sur cette question.

    Le Premier ministre finlandais, Jyrki Katainen, a semé le doute sur la capacité de riposte européenne.

    « Je ne sais pas ce que nous pouvons faire au niveau de l'UE, si cela est arrivé, aucune législation européenne ne peut l'empêcher », a-t-il affirmé.

    Le Britannique David Cameron, dont le pays a déjà été mis en cause dans des affaires d'espionnage au sein de l'Union européenne, n'a fait aucune déclaration à son arrivée au sommet.

    Lire aussi:

    Moscou sur les propos de Merkel: les USA et l’UE doivent gérer leurs relations eux-mêmes
    L’UE doit redevenir indépendante? Moscou perplexe face aux propos de Merkel
    L’Union européenne doit relancer le dialogue avec la Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik