Ecoutez Radio Sputnik
    Elections présidentielles en Géorgie

    Elections présidentielles en Géorgie

    Photо: EPA
    Actualités
    URL courte
    0 0 10

    La Géorgie élit son président. Le nombre de candidats atteint un record : 23 personnes. Cependant, 2 candidats se sont déjà désistés en faveur de leurs adversaires.

    Malgré ce large choix, seuls trois candidats ont des chances réelles de remporter la victoire : Guiorgui Margvelachvili, Nino Bourjanadzé et David Bakradzé. On saura les premiers résultats dès cette nuit. Et dès la clôture des bureaux de vote, à 20h, nous publierons les résultats des exit-polls.

    Plus de 3 500 bureaux de vote ont ouvert à 8 heures du matin. Pratiquement partout, on peut voir des files d’attente. En seulement deux heures, 7 % des électeurs se sont rendus aux urnes. Vers 13h, le nombre de personnes ayant voté a atteint 20 %. Parmi les plus actifs, on peut voir bien sûr les politiques géorgiens. Le premier candidat à avoir voté, le membre du parti présidentiel David Bakradzé, l'a fait à 9 heures du matin, suivi, une heure plus tard, par son principal adversaire Guiorgui Margvelachvili.

    « Nous construirons une société géorgienne correspondant au choix de notre peuple. C'est le choix européen, c'est le choix de la démocratie consolidée. C'est le choix d’un pays économiquement stable. C’est dans cette direction que nous développerons le pays. Avec le peuple, et en nous basant sur le désir du peuple. »

    Le Premier-ministre Bidzina Ivanichvili s'est rendu au bureau de vote avec sa famille, ses fils et son épouse. Аprès le vote, il a donné à la presse ses traditionnels commentaires.

    « J'ai donné ma voix au profit de l’avenir de la Géorgie. Je veux féliciter tous les citoyens à l’occasion de cette journée. J'ai l’information selon laquelle dans toute la Géorgie, devant les bureaux de vote, il y a des files d’attente. C’est ce que j'imaginais. Je m'attendais à ce que dans une situation aussi apaisée que maintenant, la société géorgienne soit mobilisée au maximum. »

    Comme le déclare la CEC, le vote se passe dans une atmosphère sereine, sans incidents. Cependant, les observateurs du parti de Nino Bourjanadzé « Mouvement Démocratique » ont tout de même découvert des violations. Pour l'essentiel, ces dernières concernent l'ouverture des bureaux avec un retard d'une heure. En raison notamment de l'absence de matériel pour « marquer » les votants.

    Je rappellerai que quel que soit le vainqueur, après les présidentielles, entreront en vigueur les changements de la Constitution adoptés en 2010, la Géorgie passant à un modèle parlementaire. Le président ne pourra plus congédier le gouvernement, et ses droits de dissolution du parlement seront fortement limités. Le chef de l'État représentera le pays seulement dans l'arène internationale. Mais la politique intérieure sera la prérogative du Premier ministre.    N

    Lire aussi:

    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    90% des participants au référendum ont voté en faveur de l'indépendance de la Catalogne
    Les militaires français à l'étranger ne pourront pas voter en personne aux élections
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik