Ecoutez Radio Sputnik
    Raouf Saad

    « Les Américains sont désemparés en Égypte » (ex-ambassadeur égyptien à Moscou)

    © Collage : La Voix de la Russie
    Actualités
    URL courte
    0 110

    La série de crises politiques qui a frappé l’Égypte ces dernières années et son amitié déçue avec l’Occident ont poussé la république arabe à revoir sa politique extérieure. Aujourd’hui, Le Caire a l’intention de prêter une attention particulière aux pays situés à l’est de l’océan Atlantique et, avant tout, à la Russie. Raouf Saad, l’ancien ambassadeur d’Égypte en Russie, a expliqué à La Voix de la Russie les raisons qui poussent son pays à se rapprocher de la Russie.

    Tout d’abord, en ce qui concerne les relations de l’Égypte avec l’Occident, Raouf Saad estime que Washington s’est considérablement discrédité par sa position vague et contradictoire concernant le changement de régime en Égypte. Il a souligné que les États-Unis avaient intérêt à ce que les Frères musulmans, facteur d’instabilité dans le pays, soient au pouvoir. Par conséquent, la brusque chute du régime de Mohamed Morsi les a tout à fait déconcertés :

    « Je pense personnellement que les États-Unis sont hésitants et inquiets. La révolution en Égypte, qui a surpris le monde entier, a mis les États-Unis dans une situation embarrassante. Ils ne savent pas où aller ni quoi faire ».

    Ce n’est pas difficile de comprendre : avec la chute des Frères musulmans, les États-Unis ont perdu un bon instrument de gestion de la politique égyptienne et leur influence dans la région a été affaiblie. Aujourd’hui, le but principal de l’Égypte est de mettre en place, sans hésiter, une politique indépendante :

    « Si, lors de la prise de décisions dans notre pays, nous nous basons sur des opinions, des projets et une ingérence extérieurs, ceci aura pour nous des conséquences dangereuses. Il faut tout décider à l’intérieur du pays. Les solutions les plus importantes à apporter pour protéger le peuple égyptien concernent la stabilité, la sûreté et le développement dans tous les domaines et, tout d’abord, dans celui de la sécurité et de l’économie. »

    L’ancien ambassadeur a souligné l’importance du rapprochement de l’Égypte avec la Russie. Tout d’abord, parce que Moscou possède un vecteur précis de développement du dialogue avec des pays du Proche-Orient, considère comme inacceptable la diffusion de l’islam radical et a adopté une position forte vis-à-vis de la Syrie :

    « La Russie comprend et sait parfaitement quelle menace pèse sur la région. Ceci explique aussi la position de la Russie envers la Syrie. C’est une décision sage et intelligente, qui se reflète dans une compréhension profonde de ce qui se passe, des opinions et analyses politiques, ainsi que dans les sentiments et la psychologie du peuple ».

    Raouf Saad a exprimé son espoir de voir la situation en Égypte se stabiliser prochainement et les habitants de Russie revenir sur la côte de la mer Rouge pour passer des vacances, sans avoir peur pour leur sécurité. T


    Lire aussi:

    Égypte: plus de 50 ans de désordre politique
    L’Égypte favorable à une «Otan arabe» mais contre une confrontation avec la Syrie
    Pourquoi les pays du Golfe s’en prennent-ils au Qatar?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik