Ecoutez Radio Sputnik
    Le Kremlin dément être responsable des « clés USB espions » au G20

    Le Kremlin dément être responsable des « clés USB espions » au G20

    Photo: RIA Novosti
    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Les informations, selon lesquelles des clés USB « espions » seraient offerts en cadeau aux participants du sommet du G20, sont une tentative de détourner l'attention des vrais problèmes et d’attirer l’attention de l’opinion publique sur les problèmes inexistants, a déclaré le porte-parole du président russe Dmitri Peskov.

     

    Le quotidien italien Corriere della Sera a publié il y a quelques jours un article qui sur le fond des accusations des États-Unis d'espionnage des gouvernements occidentaux, précise que la Russie pourrait être accusée des mêmes délits.

    Selon le quotidien, parmi les cadeaux qui ont été distribués aux participants du sommet du G20 à Saint-Pétersbourg, il y aurait des porteurs électroniques utilisés dans le but d’espionnage.

    Lire aussi:

    «Tout le monde était au courant que les Américains espionnaient tout le monde»
    La Chine espionne la France pour assurer son développement en Afrique
    Coup de projecteur sur le contre-espionnage russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik