Ecoutez Radio Sputnik
    La crise économique US, outil d'affrontement entre républicains et Obama

    La crise économique US, outil d'affrontement entre républicains et Obama

    Photo: EPA
    Actualités
    URL courte
    0 1 0 0

    Le problème de la dette publique des Etats-Unis n’est qu’un prétexte à l'organisation, à Washington, des «spectacles politiques ». Il en va pour les présidentielles de 2016, a estimé dans une interview à La Voix de la Russie l’économiste en vue Mikhaïl Khazine, qui dirige la société de conseil Neokon.

    L’économiste remarque que le président des Etats-Unis Barack Obama doit à tout prix, dans le cadre d'élections, « reprendre » aux républicains le contrôle de la Chambre des représentants. Ces élections auront lieu en novembre de l’année prochaine. Dans ce cas, s'il contrôle déjà le Congrès, le président assurera la victoire à son successeur démocrate aux élections présidentielles de 2016. Le Parti républicain va donc profiter des deux ans qui restent pour mettre des bâtons dans les roues à M. Obama et jeter le discrédit sur lui, ce qui leur donne une chance pour les présidentielles. Sachant qu'une chute des marchés et la crise qui suivra pourraient empêcher que les plans des républicains soient mis en œuvre, considère Mikhaïl Khazine.

    « L’écroulement des marchés provoquera une crise comparable par son ampleur à celle de septembre 2008. Si cela se produit, M. Obama – qui est un brillant populiste – expliquera aux gens qu’il est le seul à pouvoir les aider en leur donnant des allocations budgétaires. Pour cette raison, les républicains ont besoin que la crise ait lieu après la date des élections, alors qu'une crise aujourd’hui ferait l’affaire de M. Obama. »

    C’est par cela qu’on peut expliquer que dans le bras de fer concernant le plafond de la dette publique, M. Obama ait su faire valoir son point de vue, tandis que les républicains ont dû revoir leurs positions, analyse M. Khazine. La crise, si elle a lieu,maintenant ne leur profitera pas. La situation va se reproduire également en janvier. Mais les républicains pourraient se montrer intransigeants dans la question de la limite de la dette publique vers l’automne de 2014 dans l’espoir qu’en cas de crise, M. Obama ne parvienne pas à consolider son nouveau électorat avant les présidentielles. L’économiste estime que cela pourrait marquer le début de la crise. N

    Lire aussi:

    Dette américaine: bientôt la catastrophe?
    400.000 dollars pour un discours, Obama crée la polémique
    Obama de retour dans la vie politique US?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik