Ecoutez Radio Sputnik
    Ukraine : il ne faut pas forcer le pays à prendre les décisions (Merkel)

    Ukraine : il ne faut pas forcer le pays à prendre les décisions (Merkel)

    Photo: RIA Novosti
    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    La chancelière allemande Angela Merkel a regretté mercredi la décision ukrainienne de ne pas signer l'accord d'association avec l'Union européenne, tout en assurant que l'offre était « toujours sur la table ».

    « Je regrette la décision du président Ianoukovitch de ne pas signer, ou du moins de ne pas signer pour le moment l'accord d'association entre l'Ukraine et l'Union européenne, mais l'offre reste sur la table », a déclaré Mme Merkel lors d'un discours devant les députés allemands, avant le conseil européen en fin de semaine.

    « Il ne faut pas forcer le pays à prendre les décisions principales », a ajouté la chancelière.

    Lire aussi:

    Au terme du G7, Merkel en conclut que l’Europe doit prendre son destin en main
    Moscou sur les propos de Merkel: les USA et l’UE doivent gérer leurs relations eux-mêmes
    Emmanuel Macron à Berlin: vers une réforme des traités européens?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik