Ecoutez Radio Sputnik
    Ukraine : la Slovaquie contre l'isolement du pays

    Ukraine : la Slovaquie contre l'isolement du pays

    © Flickr.com/HatM/cc-by-nc-sa 3.0
    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Les nouvelles en provenance d’Ukraine sont plus alarmantes les unes que les autres. Les troubles ont embrasé plusieurs villes de l’Ouest du pays : Lvov, Ivano-Frankovsk et Ternopol.

    À Oujgorod, à la frontière avec la Slovaquie, les manifestants ont occupé le bâtiment de l’administration de la région de Transcarpatie, enfoncé les portes et expulsé les employés. Jusqu’à mille personnes ont pris part à l’action. À une certaine époque de l’Union soviétique, durant les journées du mois de mai, les frontières ont été ouvertes et les habitants locaux des deux côtés pouvaient cultiver ensemble le « jardin de l’amitié ». Aujourd’hui, la Slovaquie est très inquiète au sujet de sa frontière avec l’Ukraine. Beatrice Szabóová, porte-parole du président du gouvernement slovaque, a accordé un entretien exclusif à La Voix de la Russie.

    « Lors du conseil des ministres, le ministre slovaque des Affaires étrangères Miroslav Lajčák nous a informés de la situation en Ukraine. Je peux affirmer que nous sommes très préoccupés par la violence dans laquelle a sombré le conflit entre les autorités et l’opposition, que ce soit à Kiev ou dans d’autres villes d’Ukraine. Des dizaines de personnes sont mortes, des centaines de personnes ont été blessées. Le gouvernement slovaque condamne toute forme de violence, appelle à y mettre fin rapidement et à les éviter à l’avenir. Pour nous, le seul moyen constitutionnel pour sortir de la crise pourrait être des négociations entre le pouvoir, l’opposition et la société civile. Eux seuls peuvent conduire la réforme constitutionnelle nécessaire, organiser des élections présidentielles démocratiques transparentes. La République slovaque souhaiterait voir une Ukraine stable, démocratique et florissante. Nous sommes opposés à son isolement, car cela ne répond aux intérêts ni de l’Ukraine ni de la Slovaquie.

    Le Conseil de sécurité de la Slovaquie va bientôt se réunir afin de discuter de l’évolution des évènements en Ukraine. Il affirme sa disposition à réagir à toute détérioration de la situation. Depuis quelques jours, les frontières avec l’Ukraine sont surveillées. Nous n’avons pas noté de hausse du flux migratoire ni d’augmentation des demandes de visas. Toutefois, si la situation s’aggrave, si les violences et l’anarchie prennent de l’ampleur, la réaction de la Slovaquie ne se fera pas attendre. » T

    Lire aussi:

    La Slovaquie va-t-elle quitter l'Otan?
    Slovaquie: un terroriste passe deux semaines comme diplomate à l’ambassade libyenne?
    La Slovaquie explique pourquoi elle n’expulse pas de diplomates russes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik