Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Syrie : résolution humanitaire du CS de l'ONU - vers des accords intersyriens

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Le Conseil de Sécurité de l'ONU devait examiner samedi 22 février une résolution sur l'aide humanitaire à la Syrie. En cas d'adoption, ce document peut devenir la base d’accords ultérieurs sur le règlement pacifique dans le pays, selon le professeur de l'Institut des pays de l'Asie et de l'Afrique Vladimir Issaev.

    Le professeur Vladimir Issaev a expliqué dans une interview exclusive à La Voix de la Russie qu’un groupe de pays occidentaux a tenté d’introduire dans cette résolution la possibilité de sanctions contre Damas. En outre, les auteurs de la résolution insistaient sur la création d’un gouvernement de transition, puis, d’un certain comité, qui remplacerait par la suite ce gouvernement de transition. Cependant, Moscou et Pékin ne sont pas d'accord avec la manière de poser la question.

    « La Russie a une position assez dure, et la Chine aussi, naturellement, c'est-à-dire, elles insistent pour que la composante humanitaire entre dans la résolution, y compris le cessez-le-feu. Quant aux autres aspects du problème syrien, cela doit se décider à la table des négociations. Récemment, le deuxième tour des négociations sur le problème syrien s'est achevé à Genève, et on attend leur poursuite en mars. »

    En même temps, selon Vladimir Issaev, en cas de compromis, la résolution humanitaire sur la Syrie peut constituer la base d’accords aux négociations Genève-2. Premièrement, elle donne un cadre pour les accords intersyriens. Deuxièmement, elle contient un ensemble minimal de mesures, visant la prévention d’un carnage.

    En outre, selon Vladimir Issaev, la résolution du Conseil de Sécurité - un compromis - peut refroidir les passions qui font rage maintenant aux négociations de Genève, et en Syrie. T

    Lire aussi:

    L'opposition syrienne n'exige plus la démission d'Assad
    Poutine et Trump: le conflit en Syrie n’a pas de solution militaire
    L'opposition syrienne voudrait rencontrer le gouvernement sans intermédiaires
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik