Ecoutez Radio Sputnik
    Arctique: un potentiel pour les conflits dans la zone (Pentagone)

    Arctique: un potentiel pour les conflits dans la zone (Pentagone)

    Photo : RIA Novosti
    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Le Pentagone voit un potentiel pour les conflits dans l'Arctique et entend renforcer ses positions dans cette zone, a déclaré mardi le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel lors d'un discours à Chicago.

    « La fonte de gigantesques masses de glaces dans l'Arctique crée un climat favorable à l'ouverture de nouvelles voies maritimes, à l'exploration de ressources naturelles, au commerce et à l'énergie avec un dangereux potentiel pour des conflits dans la zone », a souligné M.Hagel.

    « Le ministère de la Défense renforce sa présence dans la région et examine les mesures à entreprendre à l'avenir », a ajouté l'homme politique américain.

    Ces dernières années, l'intérêt pour l'Arctique a fortement augmenté partout dans le monde, y compris en Russie qui a défini l'exploration cette région comme une des priorités vitales du pays. Lors d'une réunion du Conseil de sécurité du pays en avril dernier, le président Vladimir Poutine a ordonné de créer dans le secteur russe de l'Arctique un système uni de stationnement des navires de surface et des sous-marins de nouvelle génération, de renforcer les frontières, d'assurer le financement du programme du développement de la zone à partir de 2017 et de créer un organisme d'Etat spécial chargé de mettre en place la politique russe en Arctique.

    Outre la Russie et les Etats-Unis, six Etats composent la région arctique: le Canada, le Danemark, la Finlande, l'Islande, la Norvège et la Suède. En 1996, le Conseil de l'Arctique regroupant les pays riverains a vu le jour. L'organisation est appelée à promouvoir la coopération dans la protection de l'environnement et à stimuler le développement durable des régions polaires.

    RIA Novosti

    Lire aussi:

    Une guerre très froide: les USA perdraient-ils la confrontation en Arctique?
    La Chine met le cap sur l'Arctique - avec la Russie
    La Russie aura deux sites militaires stratégiques en Arctique d’ici la fin de l’année
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik