Ecoutez Radio Sputnik
    Ukraine : les tentatives de falsifier l'Histoire sont très dangereuses (Poutine)

    Ukraine : les tentatives de falsifier l'Histoire sont très dangereuses (Poutine)

    © Photo : RIA Novosti. Aleksey Nikolski
    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Les tentatives de falsifier les résultats de la Seconde Guerre mondiale sont très dangereuses, comme en témoignent les événements tragiques en Ukraine lorsque les forces néo-nazies ont déchaîné une vraie terreur contre les civils, a déclaré lundi le président russe Vladimir Poutine.

    « En effet, de plus en plus souvent nous sommes confrontés aux tentatives de réviser, de défigurer l'Histoire. Il y a quatre ans, la Russie et la Chine ont adopté une Déclaration commune à l'occasion du 65e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Nous sommes unis dans notre conviction qu'il est inadmissible de réviser ses résultats. Les conséquences seraient beaucoup trop dangereuses. Les événements tragiques en Ukraine lorsque les forces néo-nazies ont déchaîné une vraie terreur contre les civils, en sont un témoignage flagrant », a indiqué le chef de l'Etat russe dans une interview accordée aux journalistes chinois à la veille de sa visite en Chine.

    Le président russe a remercié les amis chinois qui sauvegardent soigneusement le souvenir des milliers de Russes qui avaient sacrifié leurs vies pour libérer le Nord-Est de la Chine.

    « L'année prochaine, nous organiserons une série d'actions visant à fêter le 70e anniversaire de la Victoire, tant au format bilatéral que dans le cadre de l'OCS. La jeunesse y prendra une part très active », a annoncé le président.

    « Bien sur, nous continuerons à s'opposer aux tentatives de falsifier l'Histoire, de glorifier les nazis et leurs alliés, de couvrir de honte la mémoire et la bonne réputation des héros libérateurs », a souligné le chef de l'Etat russe.

     

    RIA Novosti

    Lire aussi:

    Pas d’appels à Trump, ni de voyage à Bali: voici comment Poutine fêtera son anniversaire
    Poutine appelle à «empêcher fermement les tentatives de nier la Shoah»
    Bataille de Moscou: la contre-offensive qui a arrêté la blitzkrieg
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik