Ecoutez Radio Sputnik
    Russie et Venezuela font front commun contre les « révolutions de couleur »

    Russie et Venezuela font front commun contre les « révolutions de couleur »

    © Photo: RIA Novosti/Kirill Kallinikov
    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et son homologue vénézuélien Elias Jaua, en visite à Moscou, ont évoqué jeudi la crise en Ukraine, en condamnant le mécanisme des « révolutions colorées », rapporte la diplomatie russe.

    « Nous avons analysé et condamné le scénario des « révolutions colorées » téléguidé depuis l'étranger, certains pays essayant d'en déstabiliser d'autres et d'en saper l'indépendance et la souveraineté », a déclaré lors d'une conférence de presse le chef de la diplomatie vénézuélienne.

    Selon le ministre, les négociations ont permis d'« examiner dans le détail ce processus complexe qui a débouché sur le renversement du gouvernement constitutionnel en Ukraine ».

    A l'issue du coup d'Etat du 22 février en Ukraine, le président Viktor Ianoukovitch a été destitué par la Rada suprême (parlement) qui a réformé la Constitution et annoncé une élection présidentielle anticipée. Les régions du sud-est de l'Ukraine, celles notamment de Donetsk et de Lougansk, se sont révoltées contre la politique des nouvelles autorités et ont proclamé leur indépendance par rapport à Kiev à l'issue de référendums. Pour mater cette révolte, Kiev a lancé une opération armée qui a fait des dizaines de morts et de blessés. Moscou qualifie cette opération de « punitive » et souligne que la crise en Ukraine a été provoquée par l'Occident.

     

    RIA Novosti

    Lire aussi:

    Washington se penche sur une nouvelle livraison d’armes à Kiev
    Selon Pence, les accords de Minsk sont le meilleur moyen d’atteindre la paix en Ukraine
    Des militaires américains se rendent dans le secteur des hostilités du Donbass
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik