Ecoutez Radio Sputnik
    Abkhazie : la démission du gouvernement pas exclue (premier ministre)

    Abkhazie : la démission du gouvernement pas exclue (premier ministre)

    © Photo: RIA Novosti/Mihail Mokrushin
    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Le premier ministre abkhaz Leonid Lakerbaïa n'a pas exclu jeudi la démission du gouvernement à titre de concession aux revendications de l'opposition, rapporte le correspondant de RIA Novosti à Soukhoum, capitale d'Abkhazie.

    « J'ai dit à l'opposition être prêt à démissionner pour éviter tout excès. Aucun poste ne vaut pas une goutte de sang. Nous sommes prêts à des compromis et nous l'avons déjà dit aux médiateurs », a déclaré M.Lakerbaïa devant les journalistes russes.

    Selon le chef du gouvernement, les autorités accepteraient la démission du gouvernement pour ramener la situation dans le cadre du droit, ainsi que pour assurer la paix et l'ordre.

    « Il faut cependant que l'opposition aspire également au dialogue avec nous (…). Il est nécessaire que le conflit entre l'opposition et le pouvoir rentre dans le champ constitutionnel. C'est pour cela que les médiateurs russes Vladislav Sourkov (assistant du président) et Rachid Nourgaliev (secrétaire adjoint du Conseil de sécurité) se trouvent à présent en Abkhazie. Ils mènent des négociations avec le président et ses opposants. Il y a des points de convergence, et le principal est d'éviter à tout prix des pertes humaines », a indiqué M.Lakerbaïa.

    Mardi soir, l'opposition a pris le siège de l'administration présidentielle et annoncé assumer provisoirement la direction du pays. L'opposition exige la démission du président Alexander Ankvab et une réforme du pouvoir. Le premier ministre a déclaré que le président abkhaz ne pourrait être remplacé qu'à l'issue d'une élection.

     

    RIA Novosti

    Lire aussi:

    Damas: les discussions avec l’opposition possibles à une seule condition
    L'opposition syrienne voudrait rencontrer le gouvernement sans intermédiaires
    Syrie: les positions des djihadistes et de l'opposition démêlées?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik