Ecoutez Radio Sputnik
    Kerry dans la région autonome du Kurdistan après Bagdad

    Kerry dans la région autonome du Kurdistan après Bagdad

    © Photo : Flickr.com/Cliff/cc-by
    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Le secrétaire d'Etat John Kerry est arrivé mardi dans la région autonome du Kurdistan irakien, dans le cadre d'une mission ultra-délicate pour tenter de rassembler les forces politiques face à l'offensive des insurgés sunnites.

    A Erbil, capitale du Kurdistan, M. Kerry devait rencontrer notamment le président Massoud Barzani qui a appelé le Premier ministre chiite irakien Nouri al-Maliki, au pouvoir depuis 2006, à démissionner.

    Le secrétaire d'Etat devrait souligner "le rôle important que pourraient jouer les Kurdes afin d'aider le gouvernement central à faire face (...) aux défis, pour l'intérêt de tous les Irakiens", a déclaré la porte-parole du département d'Etat Jen Psaki.

    Il a promis la veille un soutien intensif à l'Irak face à la "menace existentielle" que représente l'offensive jihadiste après des entretiens avec le Premier ministre chiite Nouri al-Maliki et d'autres responsables politiques et religieux irakiens.

    L'offensive des insurgés a permis aux Kurdes de prendre le contrôle de secteurs disputés avec Bagdad, qu'ils souhaitent intégrer à leur région autonome.

    Ainsi, leurs forces de sécurité contrôlent à présent la ville multi-ethnique et pétrolière de Kirkouk, une ville disputée, informe l'AFP.

     

    Lire aussi:

    Al-Maliki: «la Russie doit avoir une présence militaire importante en Irak»
    L’armée irakienne utilise contre les Kurdes l’équipement US livré contre Daech
    Le «chevalier noir» iranien règle le problème kurde en Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik