Actualités
URL courte
Affaire Ioukos (40)
0 11
S'abonner

Les ex-actionnaires de Ioukos sont prêts à un compromis avec les autorités russes sur le jugement de la cour d'arbitrage de La Haye si celles-ci présentent des propositions raisonnables et bien fondées, a déclaré le chef de la société Group Menatep Limited Tim Osborne.

La veille la cour d'arbitrage de La Haye a sommé la Russie de payer 50 milliards de dollars aux anciens actionnaires de Ioukos. La Russie a déjà annoncé son intention de contester le jugement de la cour de La Haye, d'autant plus qu'elle n'avait pas de compétences pour examiner la plainte des proprétaires de Ioukos.

Dossier:
Affaire Ioukos (40)

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Covid-19: «Président africain cherche clinique européenne?» Revenez une autre fois!
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook