Ecoutez Radio Sputnik
    Les voix des électeurs sont ouvertement achetées en Ukraine

    Les voix des électeurs sont ouvertement achetées en Ukraine

    © Photo: RIA Novosti/Nikolay Lazarenko
    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Un nouveau scandale a éclaté en Ukraine au cours de la semaine passée. Les médias ukrainiens ont publié les tarifs pratiqués pour la corruption des députés de la Rada. Ils vont de 500 000 à 1 million de dollars pour les députés du rang à 2 millions pour la fine crème.

    La campagne des législatives a montré une fois de plus que le pouvoir ukrainien n’était pas prêt à changer. Tout comme par le passé, les listes électorales sont dominées par des personnages odieux, des hommes à la solde des oligarques et ceux qui n’entendent rien à la politique, signale le politologue Alexeï Iakoubine :

    « Il faut bien se rendre une fois de plus à l’évidence que les promesses de renouveler les listes et de laisser entrer des hommes nouveaux ne valent pas grand-chose. A mon avis, c’est une nouvelle preuve que le pouvoir ne veut pas changer et consent tout juste à un ravalement de façade. Il veut continuer à jouer aux jeux politiciens, au jeu à la démocratie qu’il avait mené ces dernières années. »

    Les forces politiques sont actuellement en recomposition. Les partis et les blocs changent de nom mais les personnages restent les mêmes. A bien regarder, la majorité de ceux qui figurent sur les listes électorales sont les hommes des oligarques en place qui sont dans une grande mesure responsables de la crise actuelle.

    Le Comité des électeurs d’Ukraine a publié des chiffres selon lesquels les candidats se proposent de dépenser de 1 à 3 millions de dollars pour acheter directement ou indirectement les voix des électeurs dans chacune des circonscriptions majoritaires. Plus encore, la thématique militaire sera activement exploitée au cours de cette campagne. D’après les experts du Comité, en plus du recours aux colis alimentaires traditionnels et aux événements festifs, les candidats tableront sur le thème de la rénovation des hôpitaux militaires et l’octroi de logements aux personnes déplacées. Les experts estiment que l’aide matérielle aux familles des combattants de l’opération antiterroriste, y compris l’achat de logements et de voitures, l’assistance médicale aux blessés et le versement des indemnités aux personnes déplacées, seront les grandes tendances de la campagne électorale qui commence. Il est vrai cependant que les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent et les politiques et les fonctionnaires ukrainiens ont plus d’une fois prouvé la vérité de cette expression. Grigori Trofimtchouk, premier vice-président du Centre de simulation du développement stratégique et rédacteur en chef du magazine Federal se montre très sceptique au sujet de la future Rada :

    « Je suis certain que le nouveau Parlement ne contribuera pas à consolider la société et ne fera que radicaliser la société, l’Ukraine dans son ensemble et le pouvoir de Kiev lui-même. »

    Les experts relèvent une particularité de plus de la campagne actuelle qui se déroule pratiquement en l’absence d’opposition. Le Parlement restera, par exemple, fermé aux députés préconisant l’amitié avec la Russie. Il faut également se garder de qualifier la future Rada de « consensus national » parce que le consensus en question n’existe qu’au centre et à l’Ouest du pays, tandis que l’Est est tout simplement radié de la vie politique.

    La nouvelle Rada sera élue sur la tendance patriotique, dans le contexte d’absence de télévision indépendante et d’hommes politiques de bon sens, estiment la plupart des politologues. Ce sera de plus un Parlement de transition dont le mandat n’excédera pas 1,5 à 2 ans. L’automne et l’hiver qui s’annoncent feront l’effet d’une douche froide sur les têtes brûlées, l’état d’esprit de la société changera du tout au tout et le spectre d’un nouveau Maïdan se profilera à l’horizon. /N

    Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

    Lire aussi:

    Strasbourg: des centaines d'électeurs radiés des listes électorales
    Rassemblement devant la Rada d’Ukraine: Saakachvili appelle à combattre les oligarques
    L’adhésion de l’Ukraine à l’Otan amènera à un durcissement des défis géopolitiques
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik