Actualités
URL courte
0 01
S'abonner

Si la Conférence d'examen sur la mise en œuvre du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) ne se termine pas avec l'adoption du document final, cela ne pourrait pas être considéré comme un échec. Il est beaucoup plus important que ce document soit réaliste et réalisable, a déclaré samedi le directeur du Département de la sécurité et du désarmement du ministère russe des Affaires étrangères, Mikhaïl Oulianov, prenant la parole à la Conférence sur la non-prolifération 2014 à Moscou.

La Conférence sur la mise en œuvre du TNP se tient tous les 5 ans pour examiner la situation à propos du respect du régime de non-prolifération dans le monde. La conférence précédente a eu lieu en mai 2010.

Lire aussi:

Un «tueur de chiens» vivant dans l’eau découvert sur une plage australienne - photo
Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Litres d’eau, nourriture: quels produits acheter et stocker en cas de pandémie?
Le nombre de contaminations au coronavirus explose en France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook