Ecoutez Radio Sputnik
    Les pays qui soutiennent le nazisme

    Les pays qui soutiennent le nazisme

    © Photo: RIA Novosti/Evguéni Kotenko. Archives
    Actualités
    URL courte
    0 01
    S'abonner

    Les Etats-Unis, le Canada et l’Ukraine ont voté à la séance de l’Assemblée générale de l’ONU contre le projet russe de résolution condamnant la glorification du nazisme. Le document doit être adopté en 2015, année du 70ème anniversaire de la Victoire dans la Seconde guerre mondiale.

    115 des 193 pays membres de l’ONU ont voté pour le document présenté par la Russie. Trois pays : le Canada, les Etats-Unis et l'Ukraine ont voté contre. 55 délégations, y compris celle de l’UE, se sont abstenues.

    Le texte de la résolution est redu public sur Internet. Quiconque y jettera un coup d’œil, se convaincra qu’il n’y a pas de pierres d’achoppement. La résolution condamne, en particulier, la négation de l'Holocauste, exhorte à assurer la ratification universelle et l’application efficace de la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale. Les auteurs du document se montrent préoccupés par la glorification du nazisme et des anciens SS. Une telle attitude est fondée sur les principes adoptés à l’ONU depuis l’achèvement de la Seconde guerre mondiale et le Tribunal de Nuremberg. Or, plusieurs pays se distancient ces derniers temps de ces principes. Les militaires de la Garde nationale en Ukraine portent l’uniforme à croix gammée. L’anniversaire de l’affranchissement des envahisseurs nazis est proclamé dans les pays Baltes jour de deuil. Ce fait et d’autres encore rendent perplexes la Russie et la plupart des pays du monde. Toutefois, ce n’est pas le cas de Kiev, d’Ottawa et de Washington, dit le vice-président du Comité international du Conseil russe de la Fédération Andrei Klimov :

    « Les Etats-Unis, le Canada, leur allié fidèle, et l’Ukraine ont formé une troïka qui a ses réalités qui se distinguent des réalités internationales. Je comprends le Canada où la diaspora russe détermine pour une large part le comportement de l’administration. Cependant, les Etats-Unis qui ont fait partie de la coalition antihitlérienne, participé aux préparatifs et aux travaux du Tribunal de Nuremberg et se sont montrés ces dernières décennies disposés à lutter contre l’idéologie hitlérienne se sont avérés pendant la présidence de Barack Obama du même côté de la barricade que les nationalistes, les partisans de Bandera et les descendants des Waffen SS. Ce fait a été réaffirmé pendant le vote à la séance de l’Assemblée générale de l’ONU. »

    Le fascisme est la peste brune réprimée et condamnée par le monde civilisé dès le milieu du 20ème siècle. Dans le même temps, on assiste à sa renaissance en prévision du 70ème anniversaire de la victoire sur le fascisme. Il existe des forces prêtes à le soutenir. La résolution soumise par la Russie à l’examen de l’ONU a pour but de rappeler, avant qu’il ne soit trop tard, à divers pays les conséquences d’une telle politique, l’intangibilité du Tribunal de Nuremberg.T

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik